Agenda

Pågående og kommende jugendstilutstillinger, besøk og mer …

 
FilterType of Event by
Filter by Select date
   
Find it!
Records  1- 15 of  83  
page1      
City
Image   
Name
New York
New Galleries for 19th- and Early 20th-Century European Paintings and Sculpture, including the Henry J. Heinz II Galleries
Dates:08.12.2007-31.12.2020

The New Galleries for 19th- and Early 20th-Century European Paintings and Sculpture are reopening with renovated rooms and 8,000 square feet of additional gallery space—the Henry J. Heinz II Galleries—to showcase works from 1800 through the early twentieth century. The renovated galleries feature all of the Museum's most loved nineteenth-century paintings, which have been on permanent display in the past, as well as works by Bonnard, Vuillard, Soutine, Matisse, Picasso, and other early modern artists. Among the many additions are a full-room assembly of "The Wisteria Dining Room," a French art nouveau interior designed by Lucien Levy Dhurmer shortly before World War I that is the only complete example of its kind in the United States; Henry Lerolle's enormous The Organ Rehearsal (a church interior of 1885); a group of newly accessioned nineteenth-century landscape oil sketches; and a selection of rarely exhibited paintings by an international group of artists.

Miami
Art and Design in the Modern Age: selections from the Wolfsonian Collection
Dates:01.01.2007-31.08.2020

Art and Design in the Modern Age provides an intriguing overview of The Wolfsonian's exceptional holdings and showcases the museum's collection, which spans the period 1885 to 1945. The nearly 300 works on display provide insight into the ways design has influenced and adapted to the modern world. The installation explores the many focal points of The Wolfsonian's collection, including design-reform movements, architecture, urbanism, industrial design, transportation, world's fairs, advertising, political propaganda, and labor iconography.
Inaugurated in November 1996, this ongoing exhibition is periodically updated.

Helsinki
DECADES OF FINNISH ARCHITECTURE 1900–1970
Dates:27.03.2010-31.12.2020
The exhibition explores the history of building in the 20th century against a background of Finnish society, taking into account economic, political and technological developments. These factors have always influenced not only the volume of building but also the architectural shapes. Phenomena connected with construction are viewed from a broad perspective, and from larger to smaller; from urban planning to façade materials and interior decoration.
Copenhagen
Danish and Nordic Art 1750-1900
Dates:28.05.2011-01.01.2035
From the birth of Danish painting through the famous Golden Age of Danish art to the dawn of Modernism. The major features of Danish and Nordic art over 150 years are unfolded in a display that features both an historic overview and special themes of immediate relevance to contempoary life, while also focusing on artists of particular importance. At the same time, this display casts light on some of the more overlooked chapters in the history of Danish art.
Bruxelles
Bruxelles Patrimoines 006-007
Dates:01.01.2013-01.01.2999
La Direction des Monuments et Sites du Ministère de la Région Bruxelles-Capitale vient de publier un numéro spécial de la revue Bruxelles Patrimoines dédié aux journées du patrimoine 2013, sur le thème « Bruxelles, m’as-tu vu ? ».
Bruxelles
Métamorphoses Trois siècles de développement urbain à Schaerbeek
Dates:28.08.2014-31.08.2020
Exposition permanente dès le 28 aout – Galerie de l’Hôtel communal Le long mur au dessus de la salle des guichets va accueillir une exposition, conçue par l’Association pour l’étude du bâti, qui évoque comment Schaerbeek, petit village rural, est devenu la commune de 130.000 habitants que nous connaissons. En 1777 c’est la verte campagne, Schaerbeek compte 1138 habitants essentiellement autour de l’ancienne église St-Servais. On y cultive les légumes et la fameuse griotte. Vers 1850, la ville se déploie, le tracé royal se prolonge sur le territoire de Schaerbeek, on construit l’église Ste-Marie, la gare du Nord. Schaerbeek a désormais 11500 habitants. Dans la seconde moitié du XIXème Victor Besme et Octave Houssa sont les deux visionnaires du développement du grand Bruxelles pour le premier et de Schaerbeek pour le second. Schaerbeek, entre 1890 à 1914, passe de 50000 à 100000 habitants ! Pour cette nouvelle population, la commune s’équipe : un hôtel communal somptueux, des parcs, des écoles, des bâtiments publics et des équipements sportifs…. L’entre deux-guerres voit naitre le quartier Terdelt et celui des Fleurs. Les années 60-70 l’arrivée de la RTBF/VRT et la construction de la tour Brusilia…. Aujourd’hui la zone de la gare Josaphat et le site de la RTBF sont les nouveaux enjeux de la ville de demain. A côté de ces vastes projets, des aménagements locaux, au cœur des quartiers complètent le panorama d’une commune en changement. Une initiative de l’échevinat de l’urbanisme, du patrimoine et de la rénovation urbaine Avec le soutien du Collège des Bourgmestre et Echevins de la Commune de Schaerbeek Conception : L’Association pour l’Étude du Bâti - APEB Scénographie et graphisme : Juliette de Patoul Horaires d’ouverture de l’Hôtel communal Galerie du 1er étage – Accès libre
Winter Park, Florida
Secrets of Tiffany Glassmaking
Dates:04.09.2012-04.09.2020

Louis Comfort Tiffany (1848–1933) began his work in glass with the same tools and ingredients that had been used by artisans for thousands of years before him. Tiffany took the science of glassmaking, however, and elevated it to an art form of new brilliance and beauty. Under his watch, teams of talented designers and craftspeople translated Tiffany’s all-encompassing vision into some of the most memorable glass creations of our time. Tiffany’s studio system was not a simple enterprise; he needed specialized employees—a hierarchy of artists and artisans—to accomplish his goals. This exhibition, updated and reinstalled on September 4, 2012, addresses the processes that Tiffany’s many companies used to produce everything from glass mosaics and molded buttons to leaded-glass lamps and windows.

Paris
Le symbolisme dans l'art des pays baltes
Dates:10.04.2018-15.07.2018

Janis Rozentāls Arcadie © DR Les pays baltes, Estonie, Lettonie et Lituanie, se sont constitués en états autonomes peu après la fin de la première Guerre mondiale. Pour célébrer ce centenaire, cette exposition invite à découvrir le symbolisme balte, des années 1890 aux années 1920-1930. Le symbolisme européen et l'émancipation de la conscience qu'il véhicule sont indissociables dans les pays baltes de leur indépendance. L'exposition retrace les jeux d'influences et de résistances à travers lesquels les artistes ont forgé un langage propre à leur univers. En ayant recours aux éléments de la culture populaire, du folklore et des légendes locales, ainsi qu'à la singularité de leurs paysages, ils font émerger un art d'une réelle originalité. Si l'on excepte le Lituanien Mikalojus Konstantinas Čiurlionis, peintre et compositeur mondialement célèbre, la plupart des artistes sont remis en lumière pour la première fois hors de leur pays. Commissaire général Rodolphe Rapetti, conservateur général du Patrimoine Commissaire Beatrice Avanzi, conservateur au musée d'Orsay

Bruxelles
Ouverture de la joaillerie Wolfers Frères
Dates:29.11.2017-30.12.2018

105 ans après l’inauguration solennelle de la joaillerie Wolfers Frères en 1912, l’intérieur de ce magasin mythique sera de nouveau visible dans sa configuration d’origine. Pour accueillir cet intérieur, le Musée du Cinquantenaire a choisi une salle de forme et de superficie quasiment identiques à l’espace aménagé jadis par Victor Horta dans le bâtiment situé rue d’Arenberg, à Bruxelles. Sur base d’une étude historique approfondie, les vitrines et les présentoirs seront de nouveau agencés de la façon imaginée par Horta. Le mobilier du magasin Wolfers, qui était présenté jusqu’ici de façon provisoire dans le musée, a été démonté, tandis que les autres éléments intérieurs ont été sortis de la réserve dans laquelle ils étaient stockés. Les portes d’entrée originales seront également intégrées à la nouvelle présentation, de sorte que les visiteurs pénétreront dans la salle de la même manière que la clientèle de la joaillerie le faisait à l’époque. L’intérieur du magasin a été restaurée selon les règles de l’art. Les meubles, réalisés en acajou de Cuba, ont été nettoyés et la couche de vernis originelle remise à neuf. Le revêtement de velours à l’intérieur des armoires a été recréé sur base du tissu original. La patine des ornements en bronze a été rafraîchie. Ainsi, l’harmonie des coloris telle que Horta l’avait voulu à l’origine sera de nouveau visible. Le rouge sombre de l’acajou poli, le vert foncé du velours et les accents dorés de la quincaillerie s’associent ainsi de façon harmonieuse avec le mauve des murs. Grâce à cette restauration et cette reconstruction poussées, les visiteurs auront réellement l’impression de franchir les portes de cet ancien temple bruxellois de l’objet de luxe.

Amsterdam
Van Gogh & Japan
Dates:23.03.2018-24.06.2018

Van Gogh created his own image of Japan by studying and reading about Japanese art, collecting and copying prints, and discussing their aesthetic qualities with other artists. His encounter with Japanese prints helped him to give his work a new direction. The exhibition will demonstrate, step by step, how Van Gogh bent the Japanese example to his will. In this way he defined himself as a modern artist and positioned himself opposite such artists as Emile Bernard and Paul Gauguin. The size, nature and importance of Van Gogh’s own collection of Japanese prints will be explored in detail, as will the role played by his prints in the renewal of his own idiom.

Doesburg
Jan Toorop & Het Animisme
Dates:09.07.2017-03.06.2018

The exhibition has an innovative point of departure because the focus is entirely on Toorop’s origins; influenced by the jungle, Toorop remained ‘Eastern’. The exhibition shows that Toorop had great faith in the mystical world around us. During the exhibition, an extensive correspondence between Toorop and some of his female worshipers will be shown. In addition, work from Annie Hall, Toorops’ wife and work by students such as Mies Elout-Drabbe and Riet van Houten will be on show. Around this exhibition, lectures take place regularly, focusing on the influences of life in the former Dutch-Indies on Toorop, animism, his style of work and color use.

Rovigo
European Secessions: Munich, Vienna, Prague, Rome - The wave of modernity
Dates:23.09.2017-21.10.2018

The Secession brought modern art to a new, more dynamic, debate that widened early in other cities such as Prague (Secession), Budapest (Magyar Szecesszió), Sofia, Warsaw (Secesja), Belgrade and Zagreb (Secesija), propagating a stiffened taste of the fluxes of French Art Nouveau and Anglo-Saxon Liberty, but which included styles of various national traditions.

ROuen
Arts & Crafts,1860-1914 : les formes d'une utopie
Dates:24.11.2017-20.05.2018

La Réunion des Musées Métropolitains organise du 24 novembre 2017 au 20 mai 2018 la sixième édition du Temps des Collections. Ce programme lancé en 2012 au musée des Beaux-Arts de Rouen est l’une des toutes premières initiatives en France pour remettre les collections au cœur de la programmation des musées. Il s’agit à chaque fois de révéler la richesse et à la variété des collections publiques, de dévoiler l’envers du décor et le mystère des réserves, de favoriser les redécouvertes en ouvrant les musées à de nouveaux regards. De nombreux invités se sont succédés, conservateurs, historiens, artistes, personnalités du monde de la culture, ou plus récemment le public avec la Chambre des visiteurs. Le musée des Beaux-Arts de Rouen expose pour cette nouvelle édition un ensemble exceptionnel de chefs-d'oeuvre du mouvement esthétique des Arts & Crafts prêté par le musée d'Orsay et complété par des objets venus du Bois des Moutiers à Varengeville. Apparu dans l’Angleterre victorienne, le mouvement Arts & Crafts a révolutionné l’univers des arts décoratifs dans la seconde moitié du XIXe siècle. Né en réaction aux conséquences de la révolution industrielle et à l’envahissement du cadre de vie par des produits standardisés conçus sans souci de la beauté, ce mouvement a pour but de produire de la beauté à l’usage de toutes les couches de la société et défend une éthique du travail manuel qui se propose de garantir le bonheur du créateur et de l’ouvrier, tout en satisfaisant l’aspiration à la beauté des usagers de toutes conditions.

Rouen
Émile Gallé, alchimiste de la terre et du verre
Dates:24.11.2017-20.05.2018

Pour sa sixième édition du Temps des Collections, la Réunion des Musées Métropolitains accueillera les pièces maîtresses de la collection d’art décoratif du Musée d’Orsay dans 8 des musées de la métropole Rouen Normandie. Le musée de la Céramique s’attachera particulièrement à présenter les innovations développées par Émile Gallé à travers l’exposition dossier consacrée à cette figure de l’Art nouveau. À travers une sélection d'une quarantaine de faïences, verres et œuvres graphiques, l'exposition s'attache au processus créatif d'Émile Gallé depuis ses premières réalisations dans le cadre de l'entreprise familiale, jusqu'à ses chefs-d’œuvre de verre, en explorant notamment sa richesse d'inspiration (nature, littérature et poésie, japonisme, histoire), son inventivité formelle et ses innovations techniques. Un intérêt particulier est accordé à ses faïences, une production moins connue mais portant en germe les prémices de ses grandes créations. C’est probablement dans l’œuvre céramique de Gallé qu’il est le plus aisé de discerner ses évolutions esthétiques et l’élaboration de son style personnel, sa fascination pour la nature et principalement son attrait pour la botanique constituent désormais sa principale source d’inspiration, qui l’absorbera jusqu’à ses derniers travaux.

Rouen
Le pouvoir de la ligne, Guimard et l'Art nouveau
Dates:24.11.2017-20.05.2018

Pour sa sixième édition du Temps des Collections, la Réunion des Musées Métropolitains accueillera les pièces maîtresses de la collection d’art décoratif du Musée d’Orsay dans 8 des musées de la métropole Rouen Normandie. Une exposition autour de la ferronnerie Art Nouveau et de l’architecte Hector Guimard sera à l'honneur au musée Le Secq des Tournelles. Parmi les chefs-d’œuvre de Guimard, il faut mentionner le bloc d'immeubles Castel Béranger (1894-1898), qui obtint en 1899 le prix de la plus belle façade de Paris, ainsi que les édicules d'entrée du métro parisien (18991904), qui immortalisèrent son esthétique. Il s'illustra comme créateur mais également comme un véritable entrepreneur, par les liens qu'il sut nouer avec les industriels pour diffuser ses modèles, en particulier avec les Fonderies de Saint-Dizier, dont plusieurs pièces sont présentées dans l'exposition : « Satisfaire au programme de chacun, utiliser les ressources industrielles modernes, profiter des progrès de la science appliquée à toutes les branches de l'activité humaine, exprimer le caractère véritable de la matière, tels sont les principes auxquels se rattache le Style Guimard et qui se résument en trois mots : Logique, Harmonie et Sentiment ». Afin de compléter cette évocation de la ferronnerie Art Nouveau, la sélection des œuvres est enrichie de créations d'autres artistes, en particulier du Belge Gustave Serrurier-Bovy (1858-1910), ainsi que de plusieurs pièces spectaculaires issues de la collection du célèbre antiquaire Antonin Rispal (1920-2003).