Koledar dogodkov

Razstave, dogodki obiski ...

FilterType of Event by
Filter by Select date
Filter by Select date
   
Find it (slo)!
Records 46-60 of 424  
page   4           
City
Image
Name
Saint-Gilles - Bruxelles
Papa, Maman, Horta et moi !
Dates:7.4.2015-17.4.2015

Durant les vacances scolaires, le musée Horta ouvrira ses portes chaque matinée aux enfants et parents pour une visite adaptée à chaque âge. L’espace des domestiques de la maison sera exceptionnellement ouvert pour l’occasion.
La visite prend la forme d’un jeu de rôles pour les plus grands et d’une chasse au trésor pour les plus petits et permet de découvrir de manière pro-active l’extraordinaire maison et l’univers merveilleux de Victor Horta.
Après la visite, un atelier créatif sera proposé afin de permettre à tous de créer une œuvre inspirée par la nature, en rapport avec l’Art Nouveau – atelier différent chaque semaine (vitrail, mosaïque, peinture murale, maison Art Nouveau en papier, animaux en papier).

Infos pratiques
Vacances de printemps : du 7 au 17 avril 2015
Tarif par matinée : 8,00 € / adulte et 5,00€ / enfant
Inscription par téléphone: 02 543 04 90
ou par mail : info@hortamuseum.be
Attention : les groupes sont limités à 10 personnes maximum par matinée et réservés aux adultes accompagnés par des enfants âgés de six à douze ans.

Maisons-Alfort
L’Avènement de la modernité, parcours dans le XVIème arrondissement de Paris
Dates:11.4.2015-11.4.2015

Une déambulation dans le quartier d’Auteuil, à Paris, nous fera découvrir les principales œuvres de l’architecte Hector Guimard. Nous croiserons également des réalisations de Robert Mallet-Stevens, d'Henri Sauvage, et finirons par l'une de réalisations majeures de Le Corbusier: la villa Laroche. Dans un écart de temps de construction relativement restreint, nous serons ainsi confrontés à des architectures très diverses, mais toutes riches et inventives.

Bruxelles
Visite guidée Maison Cauchie
Dates:2.5.2015-3.5.2015

Les premiers week-ends de chaque mois

Nous sommes ouverts tous les premiers week-ends de chaque mois de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30. (La dernière visite commence à 16h45).

Infos : Les deux jours devant être dans le même mois
5€ par personne. Les enfants de moins de 12 ans sont invités.

Bruxelles
Visite guidée Maison Cauchie
Dates:6.6.2015-7.6.2015

Les premiers week-ends de chaque mois

Nous sommes ouverts tous les premiers week-ends de chaque mois de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30. (La dernière visite commence à 16h45).

Infos : Les deux jours devant être dans le même mois
5€ par personne. Les enfants de moins de 12 ans sont invités.

München
Hans Christiansen - The retrospective
Dates:18.6.2015-20.9.2015

Retrospective on the complete works of the artist colony member of the first hour: With Hans Christiansen (1866-1945) is an as versatile as exemplary Jugendstil artists to rediscover, who found his vocation in Mathildenhöhe Darmstadt.

Hans Christiansen is one of the most important representatives of Jugendstil, especially with his drafts in the field of arts and crafts. In Paris where matured into an artist, he was appointed in 1899 by Grand Duke Ernst Ludwig in Darmstadt, where he was among the first seven members of the artists' colony. On the Mathildenhöhe he blossomed and excelled as a genuine work of art enthusiasts in painting, architecture and applied art as well as a designer of lights festivals. For the first time the full range of this versatile artist is presented: The retrospective presents his house on the Mathildenhöhe, room facilities, glass pane, jewellery, posters, paintings, drawings, textile art and ceramics in different spatial ensembles - including previously unknown like his fashion and poster designs from the 1920s.

The major retrospective, the first ever to Hans Christiansen, will be seen in four German institutions. The kick-off will make Mathildenhöhe as the first step, and then will follow the Bröhan Museum in Berlin, the Villa Stuck Museum in Munich and the Museumsberg in Flensburg, where the exhibition tour will end just before the 150th anniversary of the artist in his hometown.

Curators: Dr. Philipp Gutbrod, curator and conservator of the collection, Mathildenhöhe Darmstadt Institute
Dr. Michael Fuhr, Director, Museumsberg in Flensburg
Dr. Dorothee Bieske, curator and conservator of the collection, Museumsberg in Flensburg

An exhibition of the Mathildenhöhe Darmstadt Institute and of the Museumsberg in Flensburg in collaboration with the Villa Stuck Museum in Munich and the Bröhan Museum in Berlin.

The exhibition will then travel to the Musée Bröhan, Berlin (19 Feburary– 24 May 2015), the Museum Villa Stuck in Munich (18 June – 20 September 2015) and to the Museumsberg Flensburg (11 October – 17 January 2016)

 
II coupDefouet International Congress: Breaking the Art Nouveau Glass Ceiling
Dates:25.6.2015-28.6.2015

The Art Nouveau European Route brings together local governments and other institutions in the common quest for the protection, promotion and diffusion of Art Nouveau heritage. To fully explore and bring to light the value of Art Nouveau heritage, therefore, a Congress organised by the Art Nouveau European Route cannot limit its scope to the analyses and interpretation of the tangible heritage; it must go deeper into the reality of the communities that created it.

In this second edition of the coupDefouet International Congress, we propose to shed new light on an aspect that has been studied very little, if at all: the important contribution of women artists to the development of Art Nouveau. In a nutshell: women as artists, women as creators, women as promoters and protagonists of Art Nouveau. Coupled with this ambition, we also wish to revisit the widely studied and interpreted representation of the female aesthetic and ideal in Art Nouveau, with new contributions on the matter.

A further strand will focus on little-known Art Nouveau cities, in which we expect to discover creative centres of the nineteenth and twentieth centuries that have not until now been widely publicised. A similar section on research in progress to the first congress, one in which we welcome presentations from both seasoned and young researchers, will complete the thematic strands of the programme.

Paris
Le vitrail: comment prendre soin d'un patrimoine fragile?
Dates:8.7.2015-10.7.2015

Les vitraux sont un patrimoine fragile, mince paroi de verre et de plomb qui clôt les baies des nombreux édifices civils et religieux depuis le Haut Moyen Âge. Leur fragilité, qui les soumet, sans grande défense, aux intempéries, à la pollution, parfois au vandalisme, a de tout temps nécessité des interventions régulières d’entretien, de réparation, de restauration, souvent de remplacement. Au-delà des opérations spectaculaires de restauration où l’on applique les techniques les plus avancées de nettoyage ou de protection, les interventions plus modestes de simple entretien, de soins de base, méritent attention, car elles ont un rôle fondamental dans la préservation à long terme des verrières anciennes et modernes. Au temps où la crise économique touche de nombreux pays, il est opportun de réfléchir à une approche de conservation qui s’adapte, dans les meilleures conditions pour les œuvres, à de nouvelles contraintes financières.

 

Appel à communications à soumettre avant le 15 novembre 2014.

Bruxelles
Visite guidée Maison Cauchie
Dates:5.9.2015-6.9.2015

Les premiers week-ends de chaque mois

Nous sommes ouverts tous les premiers week-ends de chaque mois de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30. (La dernière visite commence à 16h45).

Infos : Les deux jours devant être dans le même mois
5€ par personne. Les enfants de moins de 12 ans sont invités.

Bruxelles
Visite guidée Maison Cauchie
Dates:3.10.2015-4.10.2015

Les premiers week-ends de chaque mois

Nous sommes ouverts tous les premiers week-ends de chaque mois de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30. (La dernière visite commence à 16h45).

Infos : Les deux jours devant être dans le même mois
5€ par personne. Les enfants de moins de 12 ans sont invités.

Flensburg
Hans Christiansen - The retrospective
Dates:11.10.2015-17.1.2016

Retrospective on the complete works of the artist colony member of the first hour: With Hans Christiansen (1866-1945) is an as versatile as exemplary Jugendstil artists to rediscover, who found his vocation in Mathildenhöhe Darmstadt.

Hans Christiansen is one of the most important representatives of Jugendstil, especially with his drafts in the field of arts and crafts. In Paris where matured into an artist, he was appointed in 1899 by Grand Duke Ernst Ludwig in Darmstadt, where he was among the first seven members of the artists' colony. On the Mathildenhöhe he blossomed and excelled as a genuine work of art enthusiasts in painting, architecture and applied art as well as a designer of lights festivals. For the first time the full range of this versatile artist is presented: The retrospective presents his house on the Mathildenhöhe, room facilities, glass pane, jewellery, posters, paintings, drawings, textile art and ceramics in different spatial ensembles - including previously unknown like his fashion and poster designs from the 1920s.

The major retrospective, the first ever to Hans Christiansen, will be seen in four German institutions. The kick-off will make Mathildenhöhe as the first step, and then will follow the Bröhan Museum in Berlin, the Villa Stuck Museum in Munich and the Museumsberg in Flensburg, where the exhibition tour will end just before the 150th anniversary of the artist in his hometown.

Curators: Dr. Philipp Gutbrod, curator and conservator of the collection, Mathildenhöhe Darmstadt Institute
Dr. Michael Fuhr, Director, Museumsberg in Flensburg
Dr. Dorothee Bieske, curator and conservator of the collection, Museumsberg in Flensburg

An exhibition of the Mathildenhöhe Darmstadt Institute and of the Museumsberg in Flensburg in collaboration with the Villa Stuck Museum in Munich and the Bröhan Museum in Berlin.

The exhibition will then travel to the Musée Bröhan, Berlin (19 Feburary– 24 May 2015), the Museum Villa Stuck in Munich (18 June – 20 September 2015) and to the Museumsberg Flensburg (11 October – 17 January 2016)

Bruxelles
Visite guidée Maison Cauchie
Dates:7.11.2015-8.11.2015

Les premiers week-ends de chaque mois

Nous sommes ouverts tous les premiers week-ends de chaque mois de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30. (La dernière visite commence à 16h45).

Infos : Les deux jours devant être dans le même mois
5€ par personne. Les enfants de moins de 12 ans sont invités.

Bruxelles
Visite guidée Maison Cauchie
Dates:5.12.2015-6.12.2015

Les premiers week-ends de chaque mois

Nous sommes ouverts tous les premiers week-ends de chaque mois de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30. (La dernière visite commence à 16h45).

Infos : Les deux jours devant être dans le même mois
5€ par personne. Les enfants de moins de 12 ans sont invités.

PARIS
Fashioning Fashion Deux siècles de mode européenne, 1700-1915
Dates:1.1.2050-1.1.2999
Cet ouvrage dévoile une sélection exceptionnelle de costumes et d’accessoires, tous emblématiques des principaux mouvements de mode en Europe du XVIIIe siècle au début du XXe, appartenant à la prestigieuse collection du Los Angeles County Museum of Art (LACMA). Ces pièces, qui proviennent essentiellement de France, d’Angleterre et d’Italie, permettent de retracer une histoire de la silhouette sur deux siècles, tout en mettant l’accent sur les formes, les détails et les savoir-faire. On y découvre, pour le XVIIIe siècle, les somptueuses chinoiseries, turqueries et toiles venues d’Inde qui illustrent la fascination pour un Orient de fantaisie, mais aussi l’oscillation entre la solennité des vêtements de cour français et l’élégante simplicité en faveur en Angleterre. Les pékins, taffetas, satins façonnés et autres velours ciselés, dans lesquels sont taillés les costumes pour femmes ou pour hommes, la plupart réalisés par les fabriques de Lyon ou de Tours, révèlent la fabuleuse richesse des techniques de tissage. L’empreinte des événements historiques et politiques sur la mode est importante : lors de la Révolution française, le vêtement devient le support privilégié des opinions de chacun, tandis que sous Napoléon l’influence du retour à l’antique et de la campagne d’Égypte est manifeste. Au cours du XIXe siècle, les silhouettes féminines blanches et éthérées des années 1820 laissent la place au règne des crinolines, puis aux tournures et aux « faux culs » qui accentuent la chute des reins ; à l’aube du XXe siècle s’impose la silhouette en S, modelée par un corset au laçage très serré. Durant ce siècle où la garde-robe masculine évolue peu, seuls certains éléments font leur apparition, tels le complet et le veston, dont l’usage se fait plus fréquent. Vers 1906, Paul Poiret modifie profondément la silhouette féminine, interdit à ses clientes le port du corset et propose tout un univers oriental, dont on retrouve aussi l’écho chez les sœurs Callot. Illustré de splendides photographies de détails qui nous font découvrir l’extraordinaire prouesse technique de certains tissus, cet ouvrage offre une synthèse remarquable sur l’histoire de la mode. 224 PAGES 270 ILLUSTRATIONS FRANÇAIS RELIÉ SOUS JAQUETTE
Bruxelles
Brussels Art Nouveau
Dates:1.1.2050-1.1.2999
Voir & Dire Bruxelles has published a 5 Art Nouveau Itineraries Map.
Helsinki
Jean Rouppert, Un dessinateur dans la tourmente de la grande guerre
Dates:1.1.2050-1.1.2999
À l'âge de 85 ans Jean Rouppert, caricaturiste et sculpteur, a écrit un récit d'histoire de vie. Par là, que veut-il nous transmettre ? La reconstruction de cette histoire de vie dans la première partie du livre est une mise en valeur d'un artiste autodidacte, né en Lorraine à la fin du XIXè siècle. Son récit, ses nombreuses lettres écrites dans les tranchées pendant la guerre de 1914-1918 et d'autres documents révèlent un parcours de vie aussi dramatique que génératif. Qu'il soit jeune à la recherche de travail, poilu, dessinateur chez Gallé ou sculpteur indépendant, son écriture ethnographique, poignante ou réflexive nous interpelle. Dans la deuxième partie du livre, l'auteur prolonge, en référence à la phénoménologie, les réflexions entamées par Jean Rouppert concernant les thématiques de l'apprentissage, du progrès et plus particulièrement de l'écriture de son récit d'histoire de vie. II se pose la question de la transmission intergénérationnelle : comment cet héritage peut-il susciter de nouvelles réalisations telle l'œuvre de l’artiste Sabine Oppliger, créée à partir des écritures originales de Jean, de Madeleine Rouppert et de l'auteur ?

 

With the support of the Culture Programme of the European Union