Mednarodni simpozij 2010


Percepcija art nouveauja, Bruselj, 4.-5. decembra 2010
Program in povzetki: Francoski/Angleški ali Francosko/Holandski

Vsi prispevki so bili recenzirani.



AuthorWerner ADRIAENSSENS, Conservateur de la section des Arts
TitleVienna-Brussels: myth or reality. The Belgian Decorative Arts before the First World War
Documents

Conference play MP3  (in French)
 

AbstractVienne occupe une place particulière dans les annales de l’architecture et des arts décoratifs belges. Le lien entre la capitale de l’Autriche et Bruxelles y est souvent souligné. La capitale belge héberge en effet le Palais Stoclet (1905-1911), oeuvre maîtresse de la Wiener Werkstätte. Il est logique qu’un bâtiment aussi exceptionnel que cette demeure palatiale ait marqué de son empreinte la scène artistique belge. Les historiens de l’art sont unanimes: la prestigieuse résidence fut un moment charnière. Le style des Wiener Werkstätte sonnera non seulement le glas de l’Art nouveau belge et de sa fameuse ligne en « coup de fouet », il introduira aussi un nouveau langage de formes, d’inspiration autrichienne dans l’architecture et les arts appliqués qui évoluera vers l’Art déco. Nous avons l’intime conviction que le Palais Stoclet a fortement marqué ses contemporains et que son style et celui de la Wiener Werkstätte ont inspiré plus d’un architecte et décorateur. En revanche, nous avons du mal à croire que l’épurement du style exubérant de l’Art nouveau typiquement belge soit uniquement imputable à ce mouvement viennois. A la lumière de cette conférence, force est de constater que les recherches menées jusqu’à ce jour par les historiens de l’art et de l’architecture sont trop peu critiques, superficielles et unilatérales. Une série d’exemples, vus à travers le prisme de sources historiques, montrent qu’en réalité l’histoire est beaucoup plus complexe et nuancée.
Back

 

With the support of the Culture Programme of the European Union