Koledar dogodkov

Razstave, dogodki obiski ...

FilterType of Event by
Filter by Select date
   
Find it (slo)!
Records 31-45 of 360  
page  3            
City
Image
Name
Praha 1
Vital Art Nouveau 1900
Dates:19.3.2014-31.12.2015
The exhibition to be held in the Municipal House in Prague will present a selection of the most outstanding works of Czech and European Art Nouveau art from the holdings of the Museum of Decorative Arts in Prague. The exhibition is intended to show the Art Nouveau arts and crafts as part of the ground-breaking, forward-looking trends and emancipation efforts that evolved in the late 19th century, as a reformist art movement that strove for “the multiplication and intensification of life”. The display will therefore explore the Art Nouveau aesthetic both in terms of modern artist designers' creative ambitions and the new zest for life that swept society as a whole. Masterpieces of decorative art exhibited at the famous Paris World’s Fair of 1900 will be on display, alongside works influenced by the various currents of thought popular at the time (such as the theories of Vitalism and Spiritism), as well as the formal and stylistic innovations in glassware, ceramics and furniture. Other areas will cover the radical changes in life style as reflected in interior design, the visual style of poster art and fashion. A self-service multimedia tablets presentation will be available to visitors, which will provide further information on selected items on view, their creators and the period context. The presentation will also offer 3D scans of Art Nouveau objects that were produced in the framework of the Partage Plus European project, along with online access to digitized foundations for European Art Nouveau art on the Europeana portal, drawn from the collections of prominent European institutions. A comprehensive catalogue featuring more than 400 items on display will be published to accompany the exhibition. Open daily 10 a.m. – 7 p.m. 24.12. open 10 a.m. - 3 p.m., 31.12. open 10 a.m. - 7 p.m.
Alesund
Travelling exhibition « The Nature of Art Nouveau » 1
Dates:22.3.2014-10.5.2014
Organised by the Réseau Art Nouveau Network in the framework of the European project "Art Nouveau & Ecology" (2010-2015) supported by the Culture 2007-2013 programme of the European Commission, the exhibition comprises two identical concurrent exhibitions and has begun its journey to all partner cities in October 2013. After Helsinki, the exhibition "The Nature of Art Nouveau" will be presented in Ålesund at the Kunstmuseet KUBE, second step of its European journey, from 22 March 2013 until 10 May 2014. This exhibition is free and bilingual Norwegian-English. Do not forget that the double of the exhibition “The Nature of Art Nouveau” 2 is presented in Nancy at the Palais du Gouvernement until 13 April 2014!
Rixheim
Japonismes. L'Empire du Soleil Levant dans le papier peint de 1860 à nos jours
Dates:22.3.2014-31.12.2014
L'ouverture du Japon à l'Occident à partir de 1854 fut une révolution majeure dans le domaine des arts visuels. Fascinés, les Européens et les Américains découvrirent, par l'intermédiaire des collections rapportées du Japon et présentées lors des Expositions universelles, un art qui n'avait d'équivalent ni dans les sujets représentés, ni dans leur mise en oeuvre dans les différentes techniques des arts décoratifs. Dès 1863, des industriels mulhousiens produisent des textiles ornés de motifs japonisants, destinés au marché nippon. L'exposition du Musée du Papier peint présentera quelques-uns de ces échantillons conservés au Musée de l'Impression sur Étoffes de Mulhouse, précieux témoignage des relations précoces entre l'Alsace et le Japon. Si l'influence de la culture japonaise sur le développement des Arts and Crafts, de l'impressionisme et de l'Art nouveau a été étudiée, aucune synthèse n'a concerné encore le domaine spécifique du papier peint. Les manufactures développent dès les années 1870 une imagerie d'objets convenant aux clients avides d'exotisme, mêlant souvent des références à l'art chinois et japonais. Éventails et emblèmes héraldiques, chrysanthèmes et pins, grues et hérons, mont Fuji, pagodes et kakemonos parsèment les lés de papier peint comme ils investissent le textile et la céramique. La manufacture Zuber à Rixheim produit deux panoramiques représentant des paysages japonais, le premier dès 1861 et le second en 1902. L'influence de l'art japonais est aussi perceptible dans le choix et la représentation des fleurs et des oiseaux : chrysanthèmes et fleurs de cerisiers ou de prunier, grues et moineaux sont figurés au naturel, avec une économie de moyens nouvelle dans l'art européen. La mise en page de certains motifs (vues en gros plan, compositions asymétriques, bidimensionalité) doit beaucoup à la découverte des estampes japonaises. Au 20e siècle subsistent dans les collections proposées par les fabricants de papier peint des motifs japonisants, non exempts d'une approche parfois caricaturale. La gamme colorée, l'aspect plus ou moins graphique et la composition en frise ou en motifs répétitifs permettent de dater ces thèmes intemporels de geishas et de lanternes. Depuis quelques années, le Japon fascine de nouveau les consommateurs à travers différents prismes. Il est connu des plus jeunes par les manga, les animes (films d'animation japonais) ou les jeux vidéo. L'imagerie traditionnelle est diffusée par les cosplay et autres jeux de rôle historicofantastiques (batailles de samouraï). Les motifs japonisants offrent toujours aux designers actuels un répertoire de formes qu'ils utilisent avec talent dans des recréations contemporaines. L'exposition du Musée du Papier peint s'inscrit dans le cadre de l'anniversaire des 150 ans de relations entre l'Alsace et le Japon, orchestré par le Centre Européen d'Études japonaises d'Alsace, situé à Kientzheim.
Ponce
Decay and Revolution: Art in Vienna, 1890-1910
Dates:22.3.2014-28.7.2014
Environ 40 œuvres de la galerie du Belvédère à Vienne, y compris les peintures, sculptures et œuvres sur papier de l'exposition apporteront pour la première fois Puerto Rico à travailler pour artistes autrichiens de renommée internationale. Ces films seront intégrés avec des pièces de la collection permanente du Museo de Arte de Ponce, avec lesquelles existe un lien stylistique ou thématique. L'exposition Décadence et Révolution: Art à Vienne, 1890-1910 s'ouvrira dans Ponce le 22 Mars 2014 et durera seulement quatre mois jusqu'au 28 Juillet.
Bruxelles
The Cradle of Art Nouveau. Victor Horta and Brussels
Dates:26.3.2014-30.6.2014
The Monuments and Sites Department of the Brussels-Capital Region in cooperation with Visit Brussels, invite you to discover the exhibition “The Cradle of Art Nouveau. Victor Horta and Brussels”. After its presentation at the American Institute of Architects in Washington in 2012 and at the Halles Saint Gery in Brussels in 2013, this travelling exhibition developed in four languages is organized from 26 March until 30 June 2014 at the BIP (Brussels Info Place), at the heart of Brussels. Richly illustrated, the exhibition highlights the most beautiful realisations of the architect Victor Horta, registered on the list of the UNESCO World Heritage Site and plunge the visitor in the intimacy of the creation of one of the greatest Art Nouveau artists, movement which has revolutionized the European spatial and architectural conceptions at the dawn of the XXth century. The Tassel, Solvay and Van Eetvelde Hôtels, as well as the personal house of the architect mix with the dismantled magnificence of the Aubecq Hôtel, demolished during the 1950’s, but of which a part of the façades, as a giant jigsaw, was recently put back together. Free entrance from 10 a.m. to 6 p.m.
Paris
Paris 1900, la Ville spectacle
Dates:2.4.2014-17.8.2014
L’exposition « Paris 1900, la Ville spectacle » invite le public à revivre les heures fastes de la capitale française au moment où elle accueille l’Exposition Universelle qui inaugure en fanfare le 20e siècle. Plus que jamais la ville rayonne aux yeux du monde entier comme la cité du luxe et de l’art de vivre. Plus de 600 oeuvres – peintures, objets d’art, costumes, affiches, photographies, films, meubles, bijoux, sculptures… - plongeront les visiteurs du Petit Palais dans le Paris de la Belle Epoque. Les innovations techniques, l’effervescence culturelle, l’élégance de la Parisienne seront mis en scène comme autant de mythologies de ce Paris dont la littérature et le cinéma n’ont cessé depuis de véhiculer l’image dans le monde entier. Dans une scénographie inventive intégrant le tout nouveau cinématographe au fil du parcours, le visiteur est convié à un voyage semblable à celui des 51 millions de touristes qui affluèrent à Paris en 1900. Le parcours organisé autour de six « pavillons » débute par une section intitulée « Paris, vitrine du monde » évoquant l’Exposition Universelle. A cette occasion, les nouvelles gares de Lyon, d’Orsay et des Invalides sont construites tout comme la première ligne du « métropolitain ». Des projets architecturaux, des peintures, des films mais aussi de pittoresques objets souvenirs et des éléments de décors sauvegardés, rappelleront cette manifestation inouïe. Mais Paris 1900 ne saurait se résumer à l’Exposition Universelle : la Ville lumière proposait bien d’autres occasions d’émerveillement et de dépenses. Dans les magasins de luxe et les galeries d’art, les amateurs pouvaient découvrir les créations des inventeurs de l’Art Nouveau, présenté ici au sein d’un second pavillon dédié aux chefs-d’oeuvre de Gallé, Guimard, Majorelle, Mucha, Lalique… La troisième section dévolue aux Beaux-Arts démontre la place centrale de Paris sur la scène artistique. À cette époque, tous les talents convergent vers la capitale pour se former dans les ateliers, exposer dans les Salons et vendre grâce aux réseaux montants des galeries d’art. Des toiles du finlandais Edelfelt, de l’espagnol Zuloaga ou de l’américain Stewart, évoqueront ce climat international. Mais l’accrochage confronte aussi les oeuvres de Cézanne, Monet, Renoir, Pissarro, Vuillard, avec celles de Gérôme, de Bouguereau ou Gervex, gloires acclamées tant de l’Académisme que de l’Impressionnisme enfin reconnu, du Symbolisme tardif ou de figures plus nouvelles, comme Maillol ou Maurice Denis, tandis que triomphe l’art d’un Rodin. Le visiteur découvre ensuite les créations d’une mode parisienne triomphante qui affichaient son succès dès l’entrée de l’Exposition Universelle dont la porte monumentale était surmontée d’une figure de Parisienne habillée par Jeanne Paquin. Les maisons de couture de la rue de la Paix attirent un monde cosmopolite et richissime, qu’imitent les midinettes. Les plus beaux trésors du Palais Galliera, telle la célèbre cape de soirée signée du couturier Worth, seront accompagnés de grands portraits mondains par La Gandara ou Besnard, et d’évocation du monde des modistes et des trottins sous le pinceau aussi bien de Jean Béraud que d’Edgar Degas. Les deux derniers pavillons offriront une plongée dans le Paris des divertissements : des triomphes de Sarah Bernhardt à ceux d’Yvette Guilbert, de Pelléas et Mélisande de Debussy à l’Aiglon de Rostand, de l’opéra au café-concert, du cirque à la maison close. Autant d’illustrations des côtés brillants et obscurs d’une cité qui se livrait sans compter afin de conforter l’idée qu’elle demeurait la capitale du monde et la reine des plaisirs. Les lieux mythiques comme le Moulin Rouge ou le Chat Noir, deviennent les sujets favoris d’artistes comme Toulouse-Lautrec. Des grandes demi-mondaines Liane de Pougy ou la belle Otero à l’enfer de la prostitution et de la drogue, l’exposition montre l’envers du décor, thèmes qui se révéleront être des sujets porteurs de révolutions esthétiques. Si le mythe de la Belle Epoque a perduré jusqu’à aujourd’hui, ce n’est pas seulement par contraste avec l’horreur de la Grande Guerre qui lui succéda, c’est bien parce qu’il repose sur un foisonnement culturel réel dont cette exposition veut rappeler la force inégalée. Plus beau joyau architectural subsistant de l’année 1900 à Paris, le Petit Palais consacre enfin à cette époque phare une grande exposition, accompagnée d’un programme événementiel et d’un parcours complémentaire dans les galeries permanentes enrichies de toiles inédites des collections : un juste hommage comme jamais Paris ne l’avait encore proposé.
Sapporo
Alphonse Mucha: An Insight into the Artist
Dates:5.4.2014-15.6.2014
Alphonse Mucha: An Insight into the Artist is a major retrospective featuring over 240 works, including many that have never been shown in Japan before, alongside a wide range of oil paintings, studies, sketches, jewellery and posters from the Mucha family collection. The exhibition will explore the artistic vision and ideals behind Mucha's works. Through his own words and works, visitors will gain an insight into his creative process, his ambitions and his achievements. The exhibition will be organised in six sections representing important themes or phases in his career: Mucha the Czech Sarah Bernhardt & the Theatre World Le Style Mucha & Art Nouveau The Message of Beauty Paris 1900 Visions for Humanity Rare works such as a satin-silk edition of The Arts series, comprised of 4-colour lithographs: Dance, Painting, Poetry and Music will feature in the show. This exhibition will be a great opportunity for all Mucha fans and art lovers to deepen their understanding of Mucha and his inner world.
Riccione
ROMAGNA LIBERTY Villas and works of art in Romagna Liberty nineteenth and twentieth centuries
Dates:5.4.2014-31.7.2014
opening Saturday, April 5 at 17:00 Download images for editorial : www.romagnaliberty.it / Immaginiromagnaliberty.zip The Foundation Onlus Pantaleoni Fontanesi Cicchetti presents the exhibition " ROMAGNA LIBERTY: Liberty Villas and works of art in Romagna between the nineteenth and twentieth centuries " to count the year of Liberty rich in cultural events related to the theme . The exhibition, curated by Andrea Speziali, a scholar specializing in the art movement known as the " Art Nouveau" will develop in Riccione from April 5 to July 31, through a documentary exhibition of Art Nouveau architecture and works of art in Romagna, housed in the premises of Art Gallery Montparnasse building that recalls the theme of the exhibition, as characterized by an outer wall painted by four artists from Turin at the beginning of the twentieth century. The exhibition will be characterized by appointment riccionese public presentation of evocative period images, historical documents such as postcards, posters and leaflets original, mainly concerning the architecture of Romagna between the late 800 and early 900 in seaside resorts such as Catholic, Riccione, Rimini, Viserba, Cesenatico, Cervia, Milano Marittima and Comacchio to inland cities such as Cesena, Forlì and Faenza. The exhibition is spread over four paths divided by areas: Province of Rimini, Province of Forlì -Cesena, Ravenna Province and a section dedicated to the great masterpieces of Art Nouveau in Bologna and province, where Imola, which was part of the beginning of the Romagna 1900, has several buildings Liberty. Among the documents on display will indicate the projects of buildings designed by leading architects of the period, such as the Dalmatian, very active in Romagna, Mario Mirko Vucetich (1898-1975), Matthew Focaccia (1900-1975), Paolo and Alberto Sironi, brothers Somazzi who designed the Grand Hotel Rimini, Leonidas Emilio Rosetti, Arturo Meadows, Regimo Mirri, Joseph Palanti, Roberto Franzoni, Rutillio, Ceccolini, Francesco Matteucci, Domenico Baccarini, Achilles Calzi , Achille Casanova , Minardi Brothers , and other lesser known authors . It will be exhibited artwork of Gustav Klimt, one of the most famous artists of the Art Nouveau artistic movement. The work is an oil on canvas portrait of Johanna Staude 1916, exhibited in the exhibition to represent the Vienna Secession in relation to Liberty. The lack of attention of art historians has meant that the beautiful architecture of Liberty not conquered Romagna, in the history of the place they well deserve. The aim of the exhibition is to analyze and document the story of Art Nouveau architecture and its protagonists to raise awareness towards the conservation, protection and enhancement of the evidence remained of this architectural style is in Romagna in Italy. The Italian project '' Liberty '' , which is part of the exhibition Romagna Liberty, aims to enhance the visual arts at the time of the Belle Époque. Purpose for which Andrea Speziali has created a gallery can be visited on the site www.italialiberty.it, for a census of all the individual buildings and to admire the wonders of the peninsula and see the routes along with the Liberty cultural news , news about exhibitions and publications on the topic. The exhibition Romagna ''Liberty'' is presented, then, like a trip back in time able to revive, through images and an important documentation , the golden age who transmitted his optimism even in architecture, which saw the birth of the tourism on the Riviera and it has left unmistakable elegance of the buildings in the city. During the exhibition there will be a series of conferences devoted to the subject in the evocative '' '' Ceccarini Terrace , a cultural meeting place "open" in the art gallery. In addition, you can participate route Romagna ''Liberty'' organized by the Cycling and Walking Cycling in Rimini, where with your bike, you can visit the interiors and exteriors of historic mansions in Romagna with the guidance of Andrea Apothecaries. More information: www.romagnaliberty.it Until 31 October 2014, you can attend, free of charge, the second annual Photo Contest ENGLISH LIBERTY with 30 photographs related to the theme of Art Nouveau (www.italialiberty.it/concorsofotografico). Romagna Liberty , under the auspices of the Savings Bank Foundation of Forli, is made in conjunction with the exhibition ''LIBERTY. A style for modern Italy'' (open at the Musei San Domenico Forlì until June 15, 2014) and with the State Archives Rimini (MiBACT) to expand the theme of Art Nouveau architecture in Romagna. Open to the public : Saturdays and Sundays (including holidays) from April to May : from 16:00 to 19:30 June and July every day from 20:00 to 00:00 Admission is free. Always open by appointment for schools and groups and guided tours sponsorships: State Archives Rimini - Ministry of Heritage and Culture and Tourism European project Partage Plus Emilia Romagna Region FAI , the Italian Environmental Fund ( Regional Directorate of Emilia -Romagna ) Savings Bank Foundation of Forlì Province of Rimini Province of Forlì -Cesena Province of Ravenna Municipality of Riccione Municipality of Rimini Municipality of Forlì partners : La Notte Rosa Consortium area of Riccione Viale Ceccarini Technical sponsor: MAG- JLT The Study Committee of the exhibition boasts the presence of important critics and art historians Renato Barilli, Maurizio Calvesi, Fabio Benzi, Beatrice Buscaroli, Giorgio Di Genova, Riccardo Gresta, Paolo Portoghesi, Vittorio Sgarbi, Ulisse Tramonti, Vincenzo Vandelli and Lara Vinca Masini. Artists : Gustav Klimt, Domenico Baccarini, Pietro Melandri, Alexander Mazzucotelli, Mirko Vucetich, Paul and Ezio Somazzi, Silvio Avondo , Achilles Calzi , Richard Ginori , Orsino Bongi, Paul and Alberto Sironi, Leonidas Emilio Rosetti, Arturo Meadows, Regimo Mirri, Joseph Palanti Roberto Franzoni, Rutillio Ceccolini, Francesco Matteucci, Minardi Brothers, M. Fracchia, Virgil Retrosi, Aldo Mazza, Hildebrand Capatti Carlo Parmeggiani, Pier Augustus Tagliaferri , Hippolytus Medini , Leopoldo Tassinari , Joseph Mazzei, Galileo Chini, Roberto Franzoni, Matthew Focaccia, Oreste Ruggeri, Giuseppe Brega, Molaroni, Arnaldo Giuliani, Nerio Fantini, Achille Casanova, Caesar Tamburini, Umberto Pagnoni, Francesco Matteucci, Castellani, John Guerrini.
Paris
Peinture et Art Nouveau : l’esthétique des courbes - dans l'exposition Paris 1900
Dates:15.4.2014-17.4.2014
Sur réservation 72h (jours ouvrables) au plus tard avant l'activité uniquement par courriel à petitpalais.reservation@paris.fr Tarif : 58,50€ Auquel s'ajoute une ou plusieurs entrées dans l'exposition Cycle de 3 jours. De 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 Avril : 15, 16, 17 Partant de la découverte des œuvres de l’exposition, particulièrement les représentations végétales, animales et les figures dans lesquelles s’exprime une esthétique tout en courbes, les participants réaliseront progressivement une peinture à l’huile intégrant corps humain et nature.
Paris
Je crée mon affiche 1900 (7/11 ans)
Dates:17.4.2014-17.4.2014
A partir de l’observation des œuvres de l’exposition, notamment des célèbres affiches de Mucha, Steinlen et Chéret aux formes typiquement Art Nouveau où l‘inspiration florale et les lignes courbes règnent en maître, les enfants réalisent leur propre affiche 1900 au moyen de l’estampe. Age minimum du public: 7 Age maximum du public: 11 Durée: 02:00 Sur réservation 72h (jours ouvrables) au plus tard avant l'activité uniquement par courriel à petitpalais.reservation@paris.fr Tarif : 6,50€ Les mercredis suivants à 14h30 (jours supplémentaires pendant les vacances scolaires) : Avril : 9 Vacances de printemps Avril : 15, 17
Andenne- Belgique
Rapports fusionnels. Etain & céramique
Dates:18.4.2014-9.11.2014
L’étain est un métal. Mais quel rapport avec la céramique nous direz-vous ? Le Musée de la céramique d’Andenne vous propose de le découvrir ! L’histoire commence en Perse lorsque des chimistes décident vers le 9ème siècle d’intégrer de l’étain à la couche protectrice qui recouvre la terre cuite. Cette couverte, l’émail, conférait aux objets blancheur, imperméabilité et hygiène. Elle devenait ainsi un espace privilégié de décoration. C’est une petite révolution qui aura une résonnance énorme en Europe ! Le Musée de la céramique d’Andenne retrace pour vous cette (r)évolution historique, esthétique et technique dans un voyage qui vous mènera du Proche-Orient à Andenne en passant par l’Espagne du 15ème siècle, l’Italie du 16ème siècle et encore la France, les Pays-Bas, l’Allemagne … Des œuvres régionales anciennes et contemporaines sont présentées pour mettre en perspective les particularités de villes comme Andenne et ses voisines, avec les potstainiers hutois, et le travail de nos artistes. Les Etains de Virginie, avec la complicité de Sonia Pignolet et de Monique Detry, toutes deux céramistes, et de Antonio Lapone, illustrateur de bande dessinée, ont accepté le défi de recréer aujourd’hui des décors en étain appliqués sur céramique, une méthode d’ornementation utilisée depuis le début du 20ème siècle avec l’Art nouveau. Des objets d’exception venant de grandes collections belges publiques et privées retracent cette utilisation de l’étain, un peu oubliée.
Bruxelles
Les métiers et matériaux de l'Art Nouveau
Dates:19.4.2014-19.4.2014
Trop souvent, l'Art Nouveau n'est envisagé que sous des angles esthétique ou historique. L'objectif de ce parcours est d'aller en amont de ces considérations et de découvrir les savoir-faire et les techniques qui se cachent derrière quelques façades emblématiques. Au 19è siècle, les architectes utilisent de plus en plus les productions industrielles, tant les matériaux que les éléments produits en série. Ils continuent cependant à faire appel à des artisans et des artistes qui démontrent une exceptionnelle maîtrise de leurs métiers. Quelques étapes du parcours : La maison privée de Victor Horta. Voici sans doute la meilleure entrée en matière. La maison du maître permet d'introduire la plupart des thèmes qui seront développés par la suite. Avenue Ducpétiaux. Une très belle réalisation de Paul Hankar qui permet notamment de mieux comprendre l'usage et la production de la brique à la fin du 19è siècle. Avenue Jef Lambeaux Une maison dessinée par Alphonse et Victor Boelens qui illustre parfaitement l'utilisation grandissante de la fonte dans l'architecture à cette époque. Durée 2h RV au croisement de la rue Américaine et de la chaussée de Charleroi, 1060 Saint-Gilles Fin place Morichar, 1060 Saint-Gilles Tarifs : 9€. Réduction + de 65 ans, étudiants, demandeurs d’emploi : 8€. Réduction de 2€ si vous payez au plus tard 5 jours ouvrables avant la date du parcours (les modalités pratiques vous seront fournies lors de votre inscription). Enfant de moins de 12 ans : gratuit. La réservation n’est pas obligatoire. La Fonderie se réserve néanmoins le droit d’annuler des parcours et ne pourra prévenir que les gens qui s’y sont inscrits. Informations et réservations : par téléphone (02 410 99 50)
NANCY
C’est Pâques ! Vive la chasse aux trésors!
Dates:20.4.2014-20.4.2014
Visite en famille Gratuit jusqu’à 12 ans / 5.50 € et 4.50 €/ sur réservation
Paris
Le japonisme ET Quand le Japon s’ouvrit au monde
Dates:23.4.2014-23.4.2014
Le japonisme Documentaire de Henry Colomer, 1992, 32’ Le mot Japonisme apparaît dans les années 1870 pour définir l'influence considérable exercée par le Japon sur l'art et les artistes de cette époque. Emprunts de thèmes iconographiques et de motifs ornementaux, appropriation de formats insolites, renouveau de l'art décoratif, cet engouement touche tour à tour les impressionnistes, les symbolistes, les nabis à la recherche de solutions nouvelles. Quand le Japon s’ouvrit au monde Documentaire de Jean- Claude Lubtchansky, 1998, 52 ‘ En 1876, à contre-courant du mouvement de modernisation du Japon, Émile Guimet, missionné par le gouvernement français, entreprend un long voyage dans l’ancien Japon afin d’étudier ses religions. Récit accompagné de dessins et d’images d’archive, promenade dans les temples et les paysages préservés du Japon d’aujourd’hui... Ou comment furent réunies les collections de l’actuel musée Guimet. Une fois le contexte historique brossé, le récit emprunte la voix du savant voyageur pour décrire ses découvertes de l’art des estampes, de la calligraphie, du théâtre et de la musique, avant d’aborder celles qui concernent les religions. A l'époque du premier voyage de Guimet, le gouvernement japonais prenait des mesures pour revenir à la pureté du shinto primitif : les temples bouddhiques étaiet saccagés et leurs trésors détruits. Ces circonstances permirent au chercheur d’acheter une importante collection d’objets rituels et de manuscrits qu’il expédia en France. En 1877, lors d'un deuxième voyage, il rapporta plus de 300 peintures religieuses, 600 statues et une collection de 1000 volumes. Édifié à Lyon, son musée sera transféré à Paris et inauguré en 1889.
Bruxelles
Totalement Horta - ARAU
Dates:26.4.2014-26.4.2014
L’ARAU propose une visite en car exclusivement consacrée au chef de file de l’Art nouveau belge?: Victor Horta. Une occasion unique de mieux comprendre l’oeuvre de cet architecte de talent à travers trois de ses réalisations?: une maison bruxelloise singulière (maison Autrique), un hôtel de maître (hôtel Van Eetvelde) et un ancien magasin de tissu (anciens magasins Waucquez). Durée: 3H00

 

With the support of the Culture Programme of the European Union