Agenda

Ongoing and upcoming Art Nouveau exhibitions, visits and more...

FilterType of Event by
Filter by Select date
   
Find it!
Records 256-270 of 500  
page           18       
City
Image
Name   
Villers-Ecalles
L' Art nouveau et la ferronnerie
Dates:01/01/2050-01/01/2999

Le Magazine Fèvres (spécialisé dans le domaine de la transformation du minerai en métal et du métal en objet) dédie son 50ème numéro à l’Art nouveau et la ferronnerie et aborde notamment le travail du fer d’Antoni Gaudi (article écrit par Luis Gueilburt, l’un de nos membres de Melilla) et de Victor Horta mais aussi son importance pour l’Ecole de Nancy.

 
L’Art nouveau
Dates:01/01/2050-01/01/2999
La collection «Art of Century» est conçue pour offrir un panorama complet des différentes écoles et mouvements qui ont façonné l’histoire de l’art. Y sont présentés la genèse des écoles, leurs influences et divers héritages, les grands artistes, leur vie et leur spécificité, ainsi que les techniques qu’ils ont innovées et leurs grands sujets. Dans un format agréable et à un prix attrayant, cette collection devrait satisfaire les amateurs d’art et convenir aux étudiants en art. L'Art nouveau désigne un style décoratif et architectural qui se développe dans les années 1880-1890 en Occident. Né en réaction contre les dérives de l'industrialisation et le vide créatif qu'elle entraîne, l'Art nouveau est à l'origine d'une véritable renaissance des arts décoratifs. L'objectif premier est la création d'une nouvelle esthétique de la nature, par un retour à l'étude du motif naturel. Pour ce faire, des artistes tels que Gustav Klimt, Koloman Moser, Antoni Gaudi, Jan Toorop et William Morris privilégient la recherche technique et la nouveauté des formes. Cette mode n'a eu de cesse, depuis son triomphe lors de l'Exposition universelle de Paris en 1900, d'inspirer les créateurs. Son successeur, l'Art déco, se développera après la première guerre mondiale. Collection L'Art des Siècles 280 (H) x 238 (W) mm, 200 pages, env. 130 illustrations. Relié sous jaquette.
Tunis
L’Art nouveau à Tunis (1900 - 1905)
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Dans un Tunis bicéphale, «arabe» du côté de la médina, « européen » du côté du quartier de la Marine, la modernité fait irruption avec la naissance du XXe siècle sous la forme d’un style architectural éclos à Bruxelles en 1893 et qu’on appelle Art Nouveau. Durant une quinquennie, ce style va fleurir sur les façades et à l’intérieur d’immeubles qui viennent doter la ville européenne d’un souffle de vie qui contraste singulièrement avec la banalité d’une architecture fonctionnelle, certes, mais guère esthétique. Album commenté de ces immeubles qui égaillent la ville moderne. Description matérielle : 1 vol. (41 p.) : photogr. ; 27 cm
 
L’Art nouveau en Poitou-Charentes
Dates:01/01/2050-01/01/2099
Avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles, les villes et Pays d’art et d’histoire de Poitou-Charentes –Cognac, Poitiers, Rochefort, Royan, Saintes et Thouars ainsi que les Pays de l’Angoumois, du Confolentais, de l’Ile de Ré, du Pays Mellois, de la Communauté de Communes de Parthenay, du Châtelleraudais et du Montmorillonnais–, se mobilisent pour faire découvrir le patrimoine, et le partager avec le plus grand nombre, grâce à la nouvelle collection « Laissez-vous conter le Poitou-Charentes », dont la première publication est consacrée à l’Art Nouveau en Poitou-Charentes. Pour la première fois, un ouvrage propose une synthèse des connaissances et études sur l’Art Nouveau à l’échelle régionale, en lien avec des équipes de recherche des Universités de Bordeaux et Poitiers, la Direction régionale des affaires culturelles, les animateurs de l’architecture et du patrimoine du territoire et les musées de Cognac, Niort et Parthenay qui ont ouvert leurs collections Art Nouveau, en résonnance avec la production architecturale sur le territoire. Entre architectures originales et objets d’art organiques, L’Art Nouveau en Poitou-Charentes constitue un véritable guide de balade thématique dans la région. 20 euros
Bruxelles
L’Art Verrier 1900
Dates:01/09/2050-01/01/2999
Il est organisé selon un principe de double pages comportant à gauche une vue d’ensemble de l’objet (vase, coupe, porte-bouquet, rafraîchissoir, pichet, pot à lait, bonbonnière, boîte à bijoux, lampe ou plaque d’éclairage) accompagné d'une notice indiquant la technique de fabrication, et sur la page de droite de superbes détails pleine page, incluant souvent la signature de l’artiste et témoignant de l’incroyable délicatesse de cette verrerie d’art. Ces informations récurrentes sont enrichies de petits pavés informatifs sur les créateurs (Daum, Gallé, Lalique pour les plus célèbres), les techniques, les motifs ou l’histoire de l’art verrier.
Paris
L’Idéal Art nouveau. Collection majeure du musée départemental de l’Oise
Dates:01/01/2050-01/01/2999
« L’Art dans tout et l’Art pour tous » tel était le slogan des créateurs de l’Art nouveau, mouvement qui connut son apogée entre 1890 et 1910. Célébrant le retour à la nature et embrassant les nouvelles possibilités de création offertes par les évolutions techniques, l’Art nouveau bouleverse une société étouffée par son classicisme et ses codes intransigeants. Sa sensualité, son érotisme même, fait scandale. Ambitionnant de réaliser l’unité de l’art et de la vie, cet art total qui s’empare de tous les sujets et de tous les supports, trouve son plus beau terrain d’expression dans la construction et l’aménagement, la maison devenant son lieu d’expression privilégié. Moment éphémère de l’histoire de l’art, rapidement éclipsé par l’arrivée du style Art déco, l’Art nouveau eut un vaste champ d’expérimentation de l’architecture aux arts décoratifs, en passant par la peinture et la sculpture. Guimard, Lalique, Gallé, Vuillard, Denis... autant d’artistes dont les chefs-d’œuvre constituent les repères de ce large panorama que retrace cet ouvrage, dessinant une synthèse rare d’un mouvement emblématique de la Belle Époque. Catalogue de l’exposition présentée au Palais Lumière d’Evian du 12 octobre 2013 au 12 janvier 2014. 208 p., 35 €.
Bruxelles
La Belle Epoque de Jules Chéret. De l’affiche au décor
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Le livre évoque également le travail de décorateur de Jules Chéret – il a notamment participé au renouveau de la Manufacture des Gobelins, a réalisé des peintures murales pour l’hôtel de Ville de Paris et pour plusieurs particuliers qui étaient devenus ses mécènes. L’ouvrage analyse ses relations avec les artistes de son temps ainsi que le regard des critiques d’art de l’époque. Autant d’éléments qui en font le livre de référence sur l’affichiste majeur de la Belle Époque.
Bruxelles
La Belle Epoque de Jules Chéret. De l'affiche au décor
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Du Second Empire aux années 1930, Jules Chéret (1836-1932) a réalisé des affiches qui ont accompagné l’entrée de la France dans la vie moderne. À la tête d’une imprimerie, il répond à la forte demande publicitaire liée à l’apparition de nouveaux produits, à l’évolution des modes de vente et au développement intense de l’industrie du spectacle. Il a ainsi joué un rôle décisif dans l’avènement de la publicité commerciale et culturelle. Surnommé par ses contemporains « le roi de l’affiche », Jules Chéret a su créer un style très efficace de Parisienne aux allures euphoriques et aux couleurs attrayantes. Cet album présente à la fois sa carrière d’affichiste et celle du décorateur qui passa la seconde partie de sa vie à égayer les intérieurs de ses mécènes, de l’Hôtel de Ville de Paris, du Musée Grévin ou encore de la Préfecture de Nice.
Bruxelles
La Cité des enfants
Dates:16/05/2012-31/12/2014
Cette exposition, destinée aux enfants et à leurs familles, a pour but de sensibiliser un large public à l’architecture et à l’urbanisme bruxellois. Au programme : une découverte interactive et pédagogique de la ville et de ses composantes : les commerces, les logements, les lieux de loisirs, les bureaux, les parcs… réunis autour de quatre sections : « se loger », « apprendre », « s'amuser » et « travailler ». Une double lecture, avec plans, dessins, maquettes et photographies provenant des Archives d’Architecture Moderne, permettra d'exposer la ville aux enfants et aux adultes. A travers plusieurs jeux, les petits visiteurs pourront pleinement prendre part à l'exposition. Au centre de cette cité reconstituée, le « mini-museum » présente un focus sur une thématique ou une composante de la ville et de son patrimoine : l'urbanisme, le sgraffite, l'utopie de la ville, etc. autant de thèmes variés qui changeront périodiquement, comme dans un vrai musée. La pièce centrale de l'exposition - un espace consacré à la maison avec une maquette géante - permettra à petits et grands d’apprendre et de découvrir les éléments extérieurs et intérieurs de nos habitations : lucarne, balustre, œil de bœuf, etc. pour s'initier au vocabulaire de l'architecture. S'ils les retrouvent, la maison s'illumine ! Exposition réalisée par la Fondation pour l’Architecture avec le soutien du Ministre-Président en charge des Monuments et des Sites et du Secrétaire d’État en charge de l’Urbanisme à la Région de Bruxelles-Capitale.
Fernelmont
La collection au temps du japonisme
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Le japonisme, cet intérêt pour les arts du Japon, fait son apparition en Belgique à la fin des années 1880. Alors que les premières collections d’art japonais étaient nées à Paris, c’est un Liégeois, Hans de Winiwarter qui constitue l’une des plus importantes collections belges dédiées au japonisme. A mi-chemin entre l’amateurisme et l’érudition, la figure de Hans de Winiwarter a été l’objet des recherches de Julie Bawin. Qui, par le biais des œuvres rassemblées par ce mécène, livre dans son ouvrage, tiré de sa thèse de doctorat, un regard inédit et plus large sur l’art de la collection.
Bruxelles (Ixelles)
La cuisine. Mode de vie, De l'ombre à la lumière
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Si la cuisine est par définition la pièce de l'habitation où se préparent les repas, elle est aussi un lieu de vie qui, depuis un siècle, suscite l'intérêt des architectes, des designers, des sociologues, des industriels, des organisateurs de salons, des historiens et, bien entendu, des chefs et des amateurs. Ainsi à la belle époque, la cuisine de la maison est-elle installée en sous-sol et reliée aux étages par l'escalier de service et le monte-plats. Progressivement, dans les années 1920, la cuisine se déplace au rez-de-chaussée pour être en lien direct avec la salle à manger. L'époque est marquée par une recherche accrue visant à rationaliser l'espace et l'équipement pour alléger le travail de la ménagère et améliorer le confort de la vie familiale. Des logements sociaux sont équipés d'une cuisine-salle de bain, utilisant un seul réservoir d'eau chaude, tandis qu'apparaissent les premiers meubles fonctionnels. La cuisine standardisée Cubex, présentée en 1930, annonce la cuisine équipée moderne. L'influence de la cuisine américaine, lumineuse et ouverte sur le séjour, marque les années 1960-1970 alors en plein boom électroménager. Elle préfigure la cuisine contemporaine au concept, design et matériaux recherchés, intégrée à la vie de la maison, havre de paix et de détente où s'épanouissent la convivialité et un certain art de vivre. L'auteur Emmanuel Collet, licencié en histoire (UCL), est historien indépendant depuis 1985. Il est concepteur et commissaire d'expositions et iconographe. Il est archiviste du Groupe Delhaize. Ouvrage relié sous jaquette Texte : français Format :13 x 13 cm Nombre de pages : 64 environ +/- 80 illustrations couleurs et N/Bl ISBN 10 : 2-87143-176-0 ISBN 13 : 978-2-87143-176-3 EAN : 9782871431763 Prix :12 €
Bruxelles (Ixelles)
La façade Art nouveau à Bruxelles: Artisans et métiers
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Le XIXe et le début du XXe siècle ont voué un intérêt passionné à l'image de la ville. Pour les architectes de l'Art Nouveau, la façade doit être considérée comme une œuvre d'art totale, une vaste affiche en relief, à laquelle tous les artisans et artistes sont invités à participer. Dans la lignée du courant des Arts and Crafts anglais, le savoir-faire artisanal lié aux divers matériaux -taille de la pierre, ferronnerie, menuiserie, céramique, vitrail, sgraffite, serrurerie- connaît un développement exceptionnel. Un dialogue d'une grande richesse s'instaure entre le monde des techniques et de nombreux créateurs bruxellois qui vont renouveler de manière radicale l'esthétique de la façade : Victor Horta, Paul Hankar, Ernest Blérot, Gustave Strauven, Albert Ciamberlani, Adolphe Crespin, Paul Cauchie, Fernand Dubois, Isidore de Rudder, Gabriel Van Dievoet…
Paris cedex 12
La lettre Art Nouveau en France
Dates:01/01/2050-01/01/2999
L'importance de la calligraphie à la fin du XIXème siècle. liée au développement spectaculaire de la publicité et de l'affiche qui entraînent de nombreux artistes, peintres ou dessinateurs, à concevoir eux-mêmes les lettres qui les composent. Description matérielle : 85 p. : ill., bibliogr. ; 24 cm. Volume 55 de Dossiers du Musée d'Orsay Catalogue d'exposition "La lettre Art nouveau en France" - 27 février - 21 mai 1995
Mons
La maison Léon Losseau à Mons
Dates:01/01/2050-01/01/2999
35 pages
Paris cedex 13
La médaille en France aux XIXème et XXième siècles, Au creux de la main
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Ouvrage collectif, sous la direction d’Édouard Papet. 212 pages, 320 illustrations; Prix : 39 euros.

With the support of the Culture Programme of the European Union

Responsible publisher: Arlette Verkruyssen, General Director,
Brussels Regional Public Service - Bruxelles Développement urbain (Brussels Urban Development),
CCN - Rue du Progrès 80, B. 1, 1035 Brussels - Belgium