Agenda

Exposições sobre o movimento Arte Nova a decorrer, visitas e muito mais...

FilterType of Event by
Filter by Select date
   
Find it!
Records 121-135 of 445  
page        9      
City
Image
Name   
Bruxelles
Métamorphoses Trois siècles de développement urbain à Schaerbeek
Dates:28-08-2014-31-08-2020
Exposition permanente dès le 28 aout – Galerie de l’Hôtel communal Le long mur au dessus de la salle des guichets va accueillir une exposition, conçue par l’Association pour l’étude du bâti, qui évoque comment Schaerbeek, petit village rural, est devenu la commune de 130.000 habitants que nous connaissons. En 1777 c’est la verte campagne, Schaerbeek compte 1138 habitants essentiellement autour de l’ancienne église St-Servais. On y cultive les légumes et la fameuse griotte. Vers 1850, la ville se déploie, le tracé royal se prolonge sur le territoire de Schaerbeek, on construit l’église Ste-Marie, la gare du Nord. Schaerbeek a désormais 11500 habitants. Dans la seconde moitié du XIXème Victor Besme et Octave Houssa sont les deux visionnaires du développement du grand Bruxelles pour le premier et de Schaerbeek pour le second. Schaerbeek, entre 1890 à 1914, passe de 50000 à 100000 habitants ! Pour cette nouvelle population, la commune s’équipe : un hôtel communal somptueux, des parcs, des écoles, des bâtiments publics et des équipements sportifs…. L’entre deux-guerres voit naitre le quartier Terdelt et celui des Fleurs. Les années 60-70 l’arrivée de la RTBF/VRT et la construction de la tour Brusilia…. Aujourd’hui la zone de la gare Josaphat et le site de la RTBF sont les nouveaux enjeux de la ville de demain. A côté de ces vastes projets, des aménagements locaux, au cœur des quartiers complètent le panorama d’une commune en changement. Une initiative de l’échevinat de l’urbanisme, du patrimoine et de la rénovation urbaine Avec le soutien du Collège des Bourgmestre et Echevins de la Commune de Schaerbeek Conception : L’Association pour l’Étude du Bâti - APEB Scénographie et graphisme : Juliette de Patoul Horaires d’ouverture de l’Hôtel communal Galerie du 1er étage – Accès libre
Nancy
Merveilles et Trésors de Nancy Art Nouveau
Dates:01-01-2050-01-01-2999
La ville de Nancy est une des capitales européennes de l'Art Nouveau. Autour de 1900, sous l'impulsion d'Emile Gallé, céramiste, verrier et ébéniste, l'ensemble des créateurs nancéiens Daum, Majorelle, Gruber, Vallin ... groupés sous la bannière de l'Ecole de Nancy, ont renouvelé l'art du décor. Abondamment illustré, ce livre promenade à travers la ville, est une invitation à découvrir ses merveilles et trésors de l'Art Nouveau de la verrerie rare à l'architecture en passant par l'ébénisterie, les vitraux, ... Prix : 12 euros
Strasbourg
MERVEILLES DU VERRE EN ALSACE Trésors des musées d’Alsace de l’Antiquité à l’Art nouveau.
Dates:01-01-2050-01-01-2999
Depuis plus de deux mille ans, l’histoire du verre accompagne celle de l'humanité. Les plus beaux exemples de cette histoire de l'art décoratif sont présentés dans cet ouvrage qui part de Méditerranée orientale – berceau de la verrerie –, jusqu'à l'Art nouveau qui trouve aux confins de l'Alsace et de la Lorraine (Baccarat, Meisenthal, Nancy, Saint-Louis) son épanouissement grâce aux grands créateurs que furent notamment Emile Gallé et les frères Daum. Verres et objets antiques, gallo-romains, mérovingiens, médiévaux, de la Renaissance à l’Art nouveau... composent ce panorama historique et artistique qui se conclut par l'étonnante collection d'invertébrés marins réalisés en 1890 par les Blaschka. Plus de trois cents pièces – véritables trésors – illustrent cette histoire commentée par les meilleurs spécialistes et historiens de l'art à l’occasion d'une grande exposition donnée en 2006 au musée d'Unterlinden, à Colmar. L'AUTEUR Publié sous la direction de Frédérique Goerig et Suzanne Plouin, cet ouvrage réunit des spécialistes reconnus de l’art verrier et des historiens de l’art. 152 pages Livre cartonné Avec jaquette Tout en couleur 30,00 €
Bruxelles
Max Hallet House - Voir et Dire Bruxelles
Dates:01-11-2014-01-11-2014
A masterpiece by Victor Horta built between 1902 and 1905, this house ombines living accommodation with huge, light-filled reception spaces where curves and counter-curves reflect each other harmoniously in splendid stained-glass skylights and windows.
Bruxelles
Max Hallet House - Voir et Dire Bruxelles
Dates:06-12-2014-06-12-2014
A masterpiece by Victor Horta built between 1902 and 1905, this house ombines living accommodation with huge, light-filled reception spaces where curves and counter-curves reflect each other harmoniously in splendid stained-glass skylights and windows.
Montreuil
Massenet, une musique fin de siècle
Dates:01-01-2050-01-01-2999
Né à Saint-Etienne, fils d'’un maître de forges, il s'’éveilla à la musique avec le « bruit des marteaux d'’airain ». Ce qui ne l'’empêcha pas de connaître le plus grand succès de la Troisième République, de la première du Roi de Lahore en 1877 jusqu’à sa mort en 1912, dans son appartement de la rue de Vaugirard. Thaïs, Manon, Hérodiade et d’autres opéras firent la une des théâtres lyriques de Paris, Bruxelles, Vichy ou Monte-Carlo avant de connaître un désamour symétrique après la disparition du compositeur. L’ouvrage, qui accompagne une exposition à la Bibliothèque nationale de France, montre les grandes machineries scénographiques qui accompagnèrent ses productions, avec une science des costumes, des bijoux, des affiches qui continue d’impressionner. Paul Nadar, le peintre orientaliste Georges Rochegrosse ou Eugène Grasset (pour les décors d'’Esclarmonde) comptent parmi les grands artistes qui contribuèrent à son affirmation. •La Belle Epoque de Massenet, sous la direction de Christophe Ghristi et de Mathias Auclair, Gourcuff-Gradenigo, 2011, 240 p., 39 € Plus d'informations: http://www.gourcuff-gradenigo.com
Dijon Cedex
Marqueteries virtuoses au XIXème siècle - Brevets d'intention
Dates:01-01-2050-01-01-2999
Cet ouvrage dévoile un pan de l’histoire du mobilier au XIXe siècle resté méconnu : celui des brevets de marqueteries virtuoses. À la faveur de l’industrialisation croissante, puis des grandes Expositions Universelles, cinq fabricants inventent des procédés originaux qui renouvellent les modes d’ornementation traditionnels. Rivart, en 1849, met au point d’éblouissantes marqueteries de porcelaine ; Cremer, en 1850, utilise la galvanoplastie pour réaliser des meubles en marqueterie de métal, qui font écho à l’engouement pour le style néo-Boulle ; Fourdinois, en 1864, imagine un procédé de placage en relief unissant sculpture et marqueterie ; Duvinage, en 1874, renouvelle l’emploi de l’ivoire en créant d’extraordinaires mosaïques cloisonnées. Le tournant des XIXe et XXe siècles ne sera pas ensuite exempt d’innovations, comme le prouvent les incrustations de Kayser Sohn, utilisant là encore la galvanoplastie. Mêlant tradition et innovation, au croisement de l’histoire du goût et de l’histoire des techniques, les brevets de marqueteries virtuoses illustrent au siècle de l’éclectisme la profonde originalité des arts décoratifs sous le Second Empire et à l’aube de la troisième République. L’auteur Marc Maison est un antiquaire réputé et spécialisé dans le mobilier de cette époque ; sa collaboratrice, Emmanuelle Arnauld, historienne de l’art, a soutenu un mémoire sur l’histoire des brevets de marqueterie. Format : 21,5 x 28,5 cm 96 pages 100 illustrations environ
New York
Marcel Proust et les arts décoratifs: Art nouveau, cosmopolitisme et antisémitisme dans À la recherche du temps perdu
Dates:03-12-2014-03-12-2014

The French-coined anglicism "modern style" refers to the international revival of the decorative arts in the early 20th century, a blend of aesthetics and social ideas. Sophie Basch tackles for the first time the whole question of decorative arts in À la recherche in all its ramifications, in a fascinating instance of the network of connections at the heart of Proust’s system.

Sophie Basch is a professor of 19th and 20th century French literature at the University of Paris-Sorbonne. Her book on Proust and the decorative arts was just published by Brepols, in the collection "Le Champ proustien" directed by Nathalie Mauriac Dyer.

Proust n’a manifesté que bien peu d’intérêt pour les arts décoratifs de son temps, mais son œuvre ponctuée d’aquariums est marquée par le « style sous-marin » caractéristique de l’Art nouveau. Les « bibliothèques vitrées » de la chambre de Balbec ― dans lesquelles Georges Poulet voyait le symbole de l’unité de l’œuvre ― se révèlent d’authentiques témoins du « modern style ». Mais qu’est-ce que le « modern style » ? L’expression, qui revient cinq fois dans À la recherche du temps perdu, n’avait jamais vraiment été élucidée. Contrairement à une idée reçue, ce n’est en rien le nom anglais de l’Art nouveau. Cet anglicisme bien français désigne un renouveau international des arts décoratifs qui, mêlant esthétique et idées sociales, fascine et inquiète…Proust a parfaitement perçu et discrètement mis en valeur l’inspiration cosmopolite et « rastaquouère » d’un courant artistique dont le bref épanouissement coïncide avec les années de l’affaire Dreyfus. Toujours abordée de façon fragmentaire, la question des arts décoratifs dans la Recherche n’avait jamais été traitée dans son ensemble, seule manière de saisir les réseaux de correspondances si chers à Proust.

Lecture in French

Bruxelles
Maks Fabiani : Dunaj – Ljubljana – Trst
Dates:01-01-2050-01-01-2999
Max Fabiani (1865-1962), one of the main Austro-Hungarian planners and beside Plečnik also the biggest Slovenian architect. At the time that monarchy reached the highest social recognition and reputation: he was the first architect with a doctorate in the monarchy, a personal adviser to the throne, Franz Ferdinand, collaborator with Otto Wagner and professor in Vienna. In Slovene. Photographer: Miran Kambič.
Bruxelles
Majorelle, un art de vivre moderne
Dates:01-01-2050-01-01-2999
Catalogue de l'exposition "Majorelle, un art de vivre moderne" présentée à Nancy, Galeries Poirel (2 mai - 30 août 2009). Premier catalogue consacré à Louis Majorelle et à sa manufacture entre 1880 et 1940. Les plus belles pièces et dessins, issus de la Villa Majorelle et de plusieurs collections privées, présentent l'oeuvre originale et diversifiée de cet artiste et industriel d'art, l'une des personnalités les plus marquantes de l'École de Nancy et de l'histoire des Arts décoratifs. Eminente figure de l'Art nouveau, Louis Majorelle fut au bois ce qu'Emile Gallé fut au verre. Ebéniste d'une époustouflante créativité, mais attentif aux applications industrielles de son art, Majorelle contribua plus que tout autre au renom de l'Ecole de Nancy. Porté par une constante innovation, son style immédiatement identifiable, dynamique, tout en souplesse, s'adapta sans rupture au relatif purisme de l'Art déco. Le présent ouvrage transcende les conceptions classiques d'un catalogue d'exposition et s'érige en véritable manifeste d'un art de vivre moderne. Il s'attache autant aux sources d'inspiration et à la méthode d'un maître, qu'à la production des ateliers Majorelle, poursuivie jusqu'à la fin des années 1940.
Madrid
Madrid modernista: guía de arquitectura
Dates:01-01-2050-01-01-2999
Se agrupan y presentan los edificios madrileños que recibieron la influencia de las distintas corrientes del modernismo internacional. Esta guía de arquitectura pretende cubrir un vacío existente en el panorama editorial respecto al estudio e inventario de la arquitectura modernista. Para ello, se agrupan y presentan los edificios madrileños que de una forma u otra recibieron, desde patrones eclécticos, la influencia de las distintas corrientes del modernismo internacional. Se han seleccionado los edificios mas destacados de Madrid en los que se aprecian aspectos decorativos modernistas, desde grandes creaciones del modernismo madrileño hasta simples ejemplos de detalles ornamentales. Reflejando el sentido integrador de todas las artes decorativas que caracterizan el modernismo, se mencionan no sólo los arquitectos, primeros responsables de los proyectos y del diseño de muchos elementos decorativos, sino también los diferentes artistas que colaboraron con ellos: rejeros vidrieros, ceramistas, escultores y pintores. El libro divide en tres etapas la evolución del modernismo madrileño. Una fase preliminar, que se inicia en torno a 1900 con la tímida aparición del art nouveau en realizaciones eclécticas y finaliza con las primeras creaciones donde el estilo se muestra con absoluta claridad; un segundo periodo de amplia difusión, que arranca en 1904 y concluye con el surgimiento del regionalismo; y una época tardía, alrededor de 1920, en la cual el modernismo cede ante diversas tendencias arquitectónicas que, como el art déco, hunden sus raíces en el propio fenómeno modernista.
 
L'univers et l'humanité de H. Kraemer & collectif
Dates:01-01-2050-01-01-2999
Cet ouvrage dédié à l'histoire des différents systèmes appliqués à l'étude de la nature et à l'utilisation des forces naturelles au service des peuples est relié dans le style Art Nouveau - avec des plaques de laiton en médaillon sur les plats. Il s'agit d'un livre ancien (2ème édition) édité par la Maison d'édition Bong & Cie sd. (autour de 1900).
Bruxelles
Louis Comfort Tiffany and Laurelton Hall—An Artist’s Country Estate
Dates:01-01-2050-01-01-2999
By Alice Cooney Frelinghuysen, with contributions by Elizabeth Hutchinson, Julia Meech, Jennifer Perry Thalheimer, Barbara Veith, and Richard Guy Wilson, 2006. Published in conjunction with the exhibition "Louis Comfort Tiffany and Laurelton Hall—An Artist’s Country Estate" at The Metropolitan Museum of Art, New York, November 21, 2006–May 20, 2007. Laurelton Hall, Louis Comfort Tiffany's (American, 1848–1933) extraordinary country estate in Oyster Bay, New York, completed in 1905, was the epitome of Tiffany's achievement and in many ways defined this multifaceted artist. Tiffany designed every aspect of the project inside and out, creating a total aesthetic environment. This publication accompanies an exhibition that reveals Tiffany’s most personal art, bringing into focus this remarkable artist who lavished as much care and creativity on the design and furnishing of his home and gardens as he did on all the wide-ranging media in which he worked. Although the house tragically burned to the ground in 1957, many of its surviving architectural elements and interior characteristics are included in this volume. Also featured are Tiffany's personal collections of his own work—breathtaking stained-glass windows, paintings, glass and ceramic vases—as well as the artist's collections of Japanese, Chinese, and Native American works of art. 276 pages, 350 illustrations (235 in full color), 9 in. x 12 in. Available in hardcover (clothbound, with jacket) or paper.
Dijon CEDEX
L'objet d'art: Vienne 1900 au Grand-Palais
Dates:01-01-2050-01-01-2999
Kawanabe Kyôsai, le démon de la peinture japonaise La Haye : exposition Frans Van Mieris l'Ancien Bruxelles : la maison de Victor Horta, fleuron de l'Art nouveau Grand Palais : exposition Klimt, Schiele, Kokoschka et Moser La symbolique du vin dans la céramique. N° 406 - octobre 2005 - 8,00 €
Dijon CEDEX
L'objet d'art: Siegfried Bing et la naissance de l'Art nouveau
Dates:01-01-2050-01-01-2999
Louvre : l'éclat retrouvé de la galerie d'Apollon Amsterdam : Siegfried Bing et la naissance de l'Art nouveau Haarlem : somptueuses natures mortes de Pieter Claesz L'orfèvrerie strasbourgeoise Bon Boullogne et les décors de l'hôtel Lefebvre de La Barre N° 397 - décembre 2004 - 8,00 €

With the support of the Culture Programme of the European Union

Responsible publisher: Arlette Verkruyssen, General Director,
Brussels Regional Public Service - Bruxelles Développement urbain (Brussels Urban Development),
CCN - Rue du Progrès 80, B. 1, 1035 Brussels - Belgium