Koledar dogodkov

Razstave, dogodki obiski ...

FilterType of Event by
Filter by Select date
   
Find it (slo)!
Records 1-15 of 53  
page1    
City   
Image
Name
Amsterdam
Van Gogh & Japan
Dates:23.3.2018-24.6.2018

Van Gogh created his own image of Japan by studying and reading about Japanese art, collecting and copying prints, and discussing their aesthetic qualities with other artists. His encounter with Japanese prints helped him to give his work a new direction. The exhibition will demonstrate, step by step, how Van Gogh bent the Japanese example to his will. In this way he defined himself as a modern artist and positioned himself opposite such artists as Emile Bernard and Paul Gauguin. The size, nature and importance of Van Gogh’s own collection of Japanese prints will be explored in detail, as will the role played by his prints in the renewal of his own idiom.

Barcelona
Reopening of the Casa Vicens in Barcelona – Autumn 2017
Dates:1.11.2017-31.12.2017

Casa Vicens was built as a summer home between 1883 and 1885; it was designed by the 31-year-old Gaudí for Manel Vicens i Montaner (1836-1895), a broker-dealer. It is Gaudí’s first building in Barcelona where he was able to display his enormous talent. It is the eighth building in Barcelona listed as a UNESCO World Heritage Site and the last to be opened to the public.

The first phase of the project got underway in April 2015, and the full execution began on the 19th of September 2016. Respect for Antoni Gaudí’s work is the criterion determining the architectural rehabilitation and restoration process. The work on Casa Vicens is slated to finish in the autumn of 2017.

The project is sponsored by the Andorran bank MoraBanc, a prominent private family bank which purchased the property in March 2014 and which aims to preserve the world cultural heritage and invest in a world-class city like Barcelona.

Barcelona
Montaner i Simón. A publishing house with a history
Dates:2.12.2017-2.12.2017

Guided tour about the work of the catalan modernist architect Lluís Domènech i Montaner. Guided itinerary to discover the history of three buildings by the Modernista architect Lluís Domènech i Montaner: the old publishing house Montaner i Simón, now the home of the Fundació Tàpies; the Palau Montaner, now the home of the Spanish Government Delegation in Catalonia; and the Casa Thomas, now the home of the designer furniture shop Cubiñá.

Baud
La femme dans l'Art Nouveau
Dates:1.1.2017-31.12.2017

Ce courant artistique né à la fin du 19e siècle, s'exprime dans tous les domaines des arts décoratifs. La "petite estampe", qu'est la carte postale, devient un lieu d'expression incontournable pour les grands illustrateurs tels Alfons Mucha ou Raphaël Kirchner.

Thème centrale, "la Femme" s'y décline à l'infini sensuelle et mystérieuse mais aussi moderne et moqueuse sous les traits de la parisienne dont la figure se construit à cette époque.

Baud
La Femme dans l’Art Nouveau
Dates:1.2.2017-30.12.2017

Ce courant artistique né à la fin du 19e siècle, s'exprime dans tous les domaines des arts décoratifs. La "petite estampe", qu'est la carte postale, devient un lieu d'expression incontournable pour les grands illustrateurs tels Alfons Mucha ou Raphaël Kirchner. Thème centrale, "la Femme" s'y décline à l'infini sensuelle et mystérieuse mais aussi moderne et moqueuse sous les traits de la parisienne dont la figure se construit à cette époque

Baud
La femme dans l'Art Nouveau
Dates:28.3.2017-30.12.2017

Ce courant artistique né à la fin du 19e siècle, s'exprime dans tous les domaines des arts décoratifs. La "petite estampe", qu'est la carte postale, devient un lieu d'expression incontournable pour les grands illustrateurs tels Alfons Mucha ou Raphaël Kirchner. Thème centrale, "la Femme" s'y décline à l'infini sensuelle et mystérieuse mais aussi moderne et moqueuse sous les traits de la parisienne dont la figure se construit à cette époque.

Boston
Showdown! Kuniyoshi vs. Kunisada
Dates:11.8.2017-10.12.2017

Rival artists Utagawa Kuniyoshi (1797–1861) and Utagawa Kunisada (1786–1864) were the two best-selling designers of ukiyo-e woodblock prints in 19th-century Japan.

Kunisada was the popular favorite during his lifetime, famous for realistic portraits of Kabuki theater actors, sensual images of beautiful women and the luxurious settings he imagined for historical scenes.

Kuniyoshi is beloved by today’s connoisseurs and collectors for his dynamic action scenes of tattooed warriors and supernatural monsters—foreshadowing present-day manga and anime—as well as comic prints and a few especially daring works that feature forbidden political satire in disguise.

The exhibition presents a selection of 100 outstanding works, drawn entirely from the MFA’s preeminent Japanese collection, including large, multi-sheet images in brilliant color. Viewers are invited to decide for themselves which of the two artists is their personal favorite.

Bruxelles
Bruxelles Patrimoines 006-007
Dates:1.1.2013-1.1.2999
La Direction des Monuments et Sites du Ministère de la Région Bruxelles-Capitale vient de publier un numéro spécial de la revue Bruxelles Patrimoines dédié aux journées du patrimoine 2013, sur le thème « Bruxelles, m’as-tu vu ? ».
Bruxelles
Métamorphoses Trois siècles de développement urbain à Schaerbeek
Dates:28.8.2014-31.8.2020
Exposition permanente dès le 28 aout – Galerie de l’Hôtel communal Le long mur au dessus de la salle des guichets va accueillir une exposition, conçue par l’Association pour l’étude du bâti, qui évoque comment Schaerbeek, petit village rural, est devenu la commune de 130.000 habitants que nous connaissons. En 1777 c’est la verte campagne, Schaerbeek compte 1138 habitants essentiellement autour de l’ancienne église St-Servais. On y cultive les légumes et la fameuse griotte. Vers 1850, la ville se déploie, le tracé royal se prolonge sur le territoire de Schaerbeek, on construit l’église Ste-Marie, la gare du Nord. Schaerbeek a désormais 11500 habitants. Dans la seconde moitié du XIXème Victor Besme et Octave Houssa sont les deux visionnaires du développement du grand Bruxelles pour le premier et de Schaerbeek pour le second. Schaerbeek, entre 1890 à 1914, passe de 50000 à 100000 habitants ! Pour cette nouvelle population, la commune s’équipe : un hôtel communal somptueux, des parcs, des écoles, des bâtiments publics et des équipements sportifs…. L’entre deux-guerres voit naitre le quartier Terdelt et celui des Fleurs. Les années 60-70 l’arrivée de la RTBF/VRT et la construction de la tour Brusilia…. Aujourd’hui la zone de la gare Josaphat et le site de la RTBF sont les nouveaux enjeux de la ville de demain. A côté de ces vastes projets, des aménagements locaux, au cœur des quartiers complètent le panorama d’une commune en changement. Une initiative de l’échevinat de l’urbanisme, du patrimoine et de la rénovation urbaine Avec le soutien du Collège des Bourgmestre et Echevins de la Commune de Schaerbeek Conception : L’Association pour l’Étude du Bâti - APEB Scénographie et graphisme : Juliette de Patoul Horaires d’ouverture de l’Hôtel communal Galerie du 1er étage – Accès libre
Bruxelles
Panorama : a history of modern design in Belgium
Dates:23.6.2017-7.1.2018

L’exposition retrace cent ans d’histoire du design moderne en Belgique. Elle s’ouvre sur le mondialement célèbre style Art nouveau, émergeant à Bruxelles à l’aube du 19e siècle, pour ensuite retracer l’évolution du design dans le courant du 20e siècle : les aspirations sociales du mouvement avant-gardiste de l’entre-deux-guerres, les expériences pédagogiques menées au sein de l’école La Cambre, l’engouement d’après-guerre pour le design, la promotion du design moderniste belge par le Brussels Design Centre et l’impact de la crise écologique des années 70. À travers des objets, du matériel graphique, des photos et des fragments vidéo originaux, l’exposition dévoile les nombreuses facettes du design moderne en Belgique : utopique ambition d’améliorer le quotidien, outil économique destiné à stimuler l’économie nationale et représentant de la nation belge lors d’expositions internationales d’envergure. La Belgique n’est pas d’emblée associée au design. Pourtant, le design est intimement mêlé à l’histoire du pays : des courants artistiques tels que l’Art nouveau y sont nés et des événements emblématiques tels que l’Expo 58 s’y sont déroulés. Panorama éclaire cette histoire du design et montre comment la Belgique a utilisé le design de différentes manières au cours de l’histoire.

Bruxelles
Totalement Horta
Dates:25.11.2017-25.11.2017

L’ARAU propose une visite en car exclusivement consacrée au chef de file de l’Art nouveau belge : Victor Horta. Une occasion unique de mieux comprendre l’oeuvre de cet architecte de talent à travers trois de ses réalisations : un hôtel de maître (hôtel Van Eetvelde), un jardin d'enfants (école Saint-Ghislain) et un ancien magasin de tissu (anciens magasins Waucquez, actuellement Centre Belge de la Bande Dessinée). Tarifs Réservation indispensable Tours en car Par personne 20 € -26 ans / +65 ans 15 € Sans emploi 15 € Brussels Card 15 € Thalys 15 € Article 27 1.25 €

Bruxelles
Aegidium - ouverture exceptionnelle
Dates:26.11.2017-26.11.2017

La façade éclectique élevée en 1905 ne laisse pas deviner la richesse du décor intérieur dont l'Aegidium s'est paré au fil du temps. En attente de rénovation, le bâtiment conserve des espaces où les styles Art nouveau et Art Déco se mêlent à des éléments tout droit issus des vocabulaires décoratifs classiques. Dans les vestiaires, un bel ensemble de céramiques à décor champêtre accueille le visiteur. Au-delà d'un escalier monumental, se déploie, à l'étage, une exceptionnelle salle mauresque, unique en son genre à Bruxelles.

Durée: 45 minutes

Bruxelles
Ouverture de la joaillerie Wolfers Frères
Dates:29.11.2017-30.12.2018

105 ans après l’inauguration solennelle de la joaillerie Wolfers Frères en 1912, l’intérieur de ce magasin mythique sera de nouveau visible dans sa configuration d’origine. Pour accueillir cet intérieur, le Musée du Cinquantenaire a choisi une salle de forme et de superficie quasiment identiques à l’espace aménagé jadis par Victor Horta dans le bâtiment situé rue d’Arenberg, à Bruxelles. Sur base d’une étude historique approfondie, les vitrines et les présentoirs seront de nouveau agencés de la façon imaginée par Horta. Le mobilier du magasin Wolfers, qui était présenté jusqu’ici de façon provisoire dans le musée, a été démonté, tandis que les autres éléments intérieurs ont été sortis de la réserve dans laquelle ils étaient stockés. Les portes d’entrée originales seront également intégrées à la nouvelle présentation, de sorte que les visiteurs pénétreront dans la salle de la même manière que la clientèle de la joaillerie le faisait à l’époque. L’intérieur du magasin a été restaurée selon les règles de l’art. Les meubles, réalisés en acajou de Cuba, ont été nettoyés et la couche de vernis originelle remise à neuf. Le revêtement de velours à l’intérieur des armoires a été recréé sur base du tissu original. La patine des ornements en bronze a été rafraîchie. Ainsi, l’harmonie des coloris telle que Horta l’avait voulu à l’origine sera de nouveau visible. Le rouge sombre de l’acajou poli, le vert foncé du velours et les accents dorés de la quincaillerie s’associent ainsi de façon harmonieuse avec le mauve des murs. Grâce à cette restauration et cette reconstruction poussées, les visiteurs auront réellement l’impression de franchir les portes de cet ancien temple bruxellois de l’objet de luxe.

Bruxelles
Bruxelles 1900 - Art nouveau
Dates:2.12.2017-2.12.2017

Cette visite en car constitue, depuis plus de 30 ans, l’offre phare de l’ARAU. Elle permet de comprendre la place de l’Art nouveau à Bruxelles et l’originalité de ce mouvement qui bouleversa l’architecture et les arts décoratifs à la fin du XIXe siècle. À travers la ville, le visiteur découvre les plus belles façades de l’Art nouveau dont certaines sont désormais inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette visite est également l’occasion de pénétrer dans des intérieurs remarquables, parfois ouverts exceptionnellement : l’hôtel Van Eetvelde, l’hôtel Winssinger, la maison Autrique ou les anciens magasins Waucquez (actuellement Centre Belge de la Bande Dessinée) de Victor Horta, l’école n°1 ou l’école n°13 d’Henri Jacobs, l’ancien Institut de Sociologie de Constant Bosmans et Henri Vandeveld, la maison Taymans de Paul Hamesse ou encore l’ancien Palais du Vin de Fernand Symons. Chaque visite inclut au moins deux de ces intérieurs. Visite unilingue, français et anglais, le quatrième samedi du mois. Le dernier samedi des mois de septembre et de novembre, cette visite devient “Totalement Horta”. Tarifs Réservation indispensable Tours en car Par personne 20 € -26 ans / +65 ans 15 € Sans emploi 15 € Brussels Card 15 € Thalys 15 € Article 27 1.25 €

Bruxelles
De l’Art nouveau et des arts décoratifs : le rôle prépondérant de Georges Hobé (1854-1936)
Dates:3.12.2017-3.12.2017

Georges Hobé (1854-1936) joue un rôle d’importance dans l’émergence de l’Art nouveau en Belgique. Bien plus que l’architecte, c’est le décorateur qui retiendra notre attention. En effet, si sa production architecturale est constituée d’un large éventail d’édifices (hôtels particuliers, maisons ouvrières ou d’artistes, maisons éclusières, abris de tram, club house et autres constructions golfiques, stade et yacht club, villas de villégiature, casinos…), celle-ci reflète l’autre facette de Hobé, qu’il défend à travers sa signature, en tant que décorateur et créateur de mobilier.

 

With the support of the Culture Programme of the European Union