Agenda

Exposicions, visites i altres esdeveniments en curs o pròxims

FilterType of Event by
Filter by Select date
   
Find it!
Records 181-195 of 449  
page      13            
City
Image   
Name
06511-8909
Alphonse Mucha: The Spirit of Art Nouveau
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Alphonse Mucha (1890-1939) was one of the most important decorative artists in Paris at the turn of the century. His sensual female portraits with their elaborate borders?le style Mucha?embody the essence of Art Nouveau. The Mucha family and the Mucha Foundation have put together a touring exhibition of Mucha's work, and this is the companion volume. Though numerous works on Mucha have appeared in the past few decades, none have been as exhaustive as this illustrated group of essays by noted European experts. The full-scale treatment covers paintings, decorative panels, pastels, drawings, photographs, jewelry, and advertisements as well as numerous book and magazine illustrations. The essays elucidate Mucha's political activities in Czechoslovakia, which spawned the enormous murals "The Slav Epic"; his association with the actress Sarah Bernhardt; and the impact of American patronage on his later work. This lavish homage may prove to be the most important study of an amazing and prolific artist. Highly recommended.?Joseph C. Hewgley, Nashville P.L., Antioch Copyright 1998 Reed Business Information, Inc. 344 pages
Bruxelles
L'architecture en Belgique : Art Nouveau, Art déco & Modernisme
Dates:01/01/2050-01/01/2999
La prise de conscience du patrimoine architectural de la Belgique et le souci de sa préservation intéressent un public toujours plus nombreux, désireux d'une information de qualité. Ce constat a amené les Editions Racine à proposer une nouvelle édition, en un volume, des ouvrages à succès " Art nouveau en Belgique " et " Art déco et Modernisme en Belgique ", comprenant un texte entièrement actualisé ainsi que de nouvelles photographies. Avec des architectes comme Victor Horta et Henri van de Velde, entre autres, et des lieux comme le palais Stoclet, le trésor architectural belge est unique et mondialement connu. Ce livre montre l'importance, la richesse et la diversité de l'Art nouveau, de l'Art déco et du Modernisme. Il donne une vue d'ensemble sur les œuvres les plus importantes réalisées en Belgique, de Verviers à Ostende. 408 pages, Collection : ARTICLES SANS C Langue : Français
Mons
La maison Léon Losseau à Mons
Dates:01/01/2050-01/01/2999
35 pages
Madrid
Madrid modernista: guía de arquitectura
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Se agrupan y presentan los edificios madrileños que recibieron la influencia de las distintas corrientes del modernismo internacional. Esta guía de arquitectura pretende cubrir un vacío existente en el panorama editorial respecto al estudio e inventario de la arquitectura modernista. Para ello, se agrupan y presentan los edificios madrileños que de una forma u otra recibieron, desde patrones eclécticos, la influencia de las distintas corrientes del modernismo internacional. Se han seleccionado los edificios mas destacados de Madrid en los que se aprecian aspectos decorativos modernistas, desde grandes creaciones del modernismo madrileño hasta simples ejemplos de detalles ornamentales. Reflejando el sentido integrador de todas las artes decorativas que caracterizan el modernismo, se mencionan no sólo los arquitectos, primeros responsables de los proyectos y del diseño de muchos elementos decorativos, sino también los diferentes artistas que colaboraron con ellos: rejeros vidrieros, ceramistas, escultores y pintores. El libro divide en tres etapas la evolución del modernismo madrileño. Una fase preliminar, que se inicia en torno a 1900 con la tímida aparición del art nouveau en realizaciones eclécticas y finaliza con las primeras creaciones donde el estilo se muestra con absoluta claridad; un segundo periodo de amplia difusión, que arranca en 1904 y concluye con el surgimiento del regionalismo; y una época tardía, alrededor de 1920, en la cual el modernismo cede ante diversas tendencias arquitectónicas que, como el art déco, hunden sus raíces en el propio fenómeno modernista.
B-Bruxelles
Le petit monde de l’architecte Henri Jacobs 1864-1935
Dates:01/01/2050-01/01/2999
L’historien de l’art Franco Borsi a écrit qu’après Horta et Hankar, Henri Jacobs a été l’architecte le plus intéressant de l’Art nouveau. Aussi à l’aise dans une architecture privée élégante, raffinée dans l’harmonie des matériaux et des couleurs, tout en restant classique dans le plan, que dans le logement social ou le logement moyen, où il privilégie le confort sans tomber dans la banalité et sans négliger l’apparence, il est, avant tout, le principal bâtisseur des écoles de Bruxelles, mais figure aussi parmi les principaux artisans de l’architecture scolaire en Brabant, se jouant des diverses contraintes et des règlements émis par les différentes autorités. Ce livre retrace le parcours de trois générations de Jacobs : Henri Jacobs lui-même, son père, enseignant, et son oncle, architecte, qui s’illustrèrent particulièrement à Saint-Josse, grâce à qui il est allé à bonne école, puis son fils, Henri Aimé, qui grandira au milieu des tables à dessiner et prendra sa succession. Jacobs a connu le succès en son temps. Le livre s’efforce de mettre en évidence son réseau de relations, de contacts, de clients, d’artistes, ce « petit monde » qui l’entoure durant toute sa carrière. Parmi ses proches, il faut relever Godefroid Devreese, le sculpteur, Privat Livemont, le peintre, et Paul Gilson, le musicien. Si ses principales réalisations se situent à Schaerbeek, où il est le principal architecte du Foyer schaerbeekois et où se dresse son chef-d’oeuvre, le groupe scolaire Josaphat, beaucoup sont aussi emblématiques de l’architecture bruxelloise en général, comme l’ancienne École normale Émile André rue des Capucins, plusieurs écoles de Laeken, le groupe scolaire Félix Govaert à Auderghem, l’actuel Athénée d’Uccle I et l’école du square Marlow ainsi que d’autres bâtiments scolaires à Uccle, l’École en couleurs et l’école de la rue des Alliés à Forest, les deux écoles de la rue Herkoliers et l’Athénée à Koekelberg. Mais il construit aussi en Brabant, de Hal à Rhode- Saint-Genèse, de Londerzeel à Tirlemont, en passant par Grimbergen, Zaventem et Diegem. Ce livre est la première monographie consacrée aux Jacobs. Depuis plus de vingt ans, l’auteur, archéologue issue de l’Université libre de Bruxelles et active dans la protection du patrimoine bruxellois, qui consacre ses recherches à l’architecture scolaire en Brabant, s’intéresse à ces personnalités. L’ouvrage révèle une importante liste chronologique d’oeuvres, dont la plupart sont inédites, ainsi que des encarts, mettant en lumière, soit des projets ou des réalisations, soit des personnages, familiers, entrepreneurs, clients que les Jacobs ont côtoyés. Il constitue une approche nouvelle de l’architecture bruxelloise de la fin du XIXe et de la première moitié du XXe siècle, mettant en évidence les hommes et les relations qui les lient. 360 pages Format 24 x 16,5 cm 482 ill. en quadrichromie Prix de vente: A 60
Antwerpen
Victor Horta ou la passion de l'architecture
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Victor Horta (1861-1947) fut un des pionniers du renouvellement qui vit le jour vers 1900 en réaction contre l'architecture classique et monumentale des siècles précédents. Faisant usage des matériaux contemporains, tels le verre et le métal, introduisant l'air et la lumière dans les bâtiments et privilégiant l'asymétrie, Horta invente un langage formel original. Il crée des maisons confortables et belles à l'éclairage sophistiqué. Ce livre fait découvrir le parcours de Horta, des interventions prudentes du début au style contenu et géométrique des dernières réalisations, en passant par l'exubérance linéaire à laquelle on l'associe généralement. C'est dans son pavillon pour Les Passions humaines de Jef Lambeaux (1889-1906, parc du Cinquantenaire, Bruxelles) que le jeune architecte se distancie pour la première fois, très modestement, des formes classiques. Les thèmes sur lesquels Horta fonde ses créations trouvent leur plus belle expression dans la maison Tassel (1893), qui marque l'avènement de l'Art nouveau. Ce nouvel ouvrage sur Horta, illustré des dernières photos de Christine Bastin et Jacques Evrard, permet de suivre pas à pas l'évolution d'un architecte qui avait à la fois le sens de la forme, de l'espace et de la couleur. Un beau livre pour un grand architecte. Illustrations couleur
Antwerpen
Adolphe Crespin (1859-1944): aux origines de l'art nouveau
Dates:01/01/2050-01/01/2999
131 pages
Bruxelles (Ixelles)
La façade Art nouveau à Bruxelles: Artisans et métiers
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Le XIXe et le début du XXe siècle ont voué un intérêt passionné à l'image de la ville. Pour les architectes de l'Art Nouveau, la façade doit être considérée comme une œuvre d'art totale, une vaste affiche en relief, à laquelle tous les artisans et artistes sont invités à participer. Dans la lignée du courant des Arts and Crafts anglais, le savoir-faire artisanal lié aux divers matériaux -taille de la pierre, ferronnerie, menuiserie, céramique, vitrail, sgraffite, serrurerie- connaît un développement exceptionnel. Un dialogue d'une grande richesse s'instaure entre le monde des techniques et de nombreux créateurs bruxellois qui vont renouveler de manière radicale l'esthétique de la façade : Victor Horta, Paul Hankar, Ernest Blérot, Gustave Strauven, Albert Ciamberlani, Adolphe Crespin, Paul Cauchie, Fernand Dubois, Isidore de Rudder, Gabriel Van Dievoet…
Bruxelles (Ixelles)
De Art Nouveau gevel te Brussel: Ambacht en sierkunst
Dates:01/01/2050-01/01/2999
In de 19de en het begin van de 20ste eeuw heerst er een sterke belangstelling voor de verschijningsvorm van de stad. De art nouveau architect beschouwt de gevel als een totaalkunstwerk, een grote affiche in reliëf, die tot stand moet komen uit de samenwerking van alle kunsten en ambachten. In het verlengde van de Engelse Arts and Crafts kennen de ambachten van het steenhouwen, smeedwerk, schrijnwerk, wandtegels, glas-in-lood, sgraffito, deurbeslag, etc. een uitzonderlijke bloei. Er ontstaat een vruchtbare dialoog tussen de traditionele vakkennis en de talrijke Brusselse ontwerpers die een radicale vernieuwing in de esthetiek van de gevels teweegbrengen: Victor Horta, Paul Hankar, Ernest Blérot, Gustave Strauven, Albert Ciamberlani, Adolphe Crespin, Paul Cauchie, Fernand Dubois, Isidore de Rudder, Gabriel Van
Bruxelles (Ixelles)
Paris-Bruxelles Deux siècles d’affinités architecturale
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Second volume, après Vienne-Bruxelles, d’une série qui explore les allées et venues architecturales entre la capitale de la Belgique et ses voisines européennes. Le point de départ se situe dans la période 1794-1814, quand la Belgique était française et que ses architectes avaient l’occasion de se former à Paris, dans la célèbre école des Beaux Arts. Il va en résulter une tradition informelle d’échanges qui reflètent l’actualité culturelle des deux capitales. On voit ainsi Viollet le Duc consulté pour la restauration des vestiges de l’enceinte de Bruxelles, Léopold II faire appel à l’architecte orientalise parisien Alexandre Marcel, le jeune Rob. Mallet Stevens trouver son inspiration dans la maison de sa tante, le palais Stoclet, chef d’oeuvre du style Sécession, Hector Guimard et Henry Sauvage inventer leur propre style, l’un après avoir visité les oeuvres de Victor Horta, l’autre après fait la place chez Paul Saintenoy, un des maîtres bruxellois de l’Art Nouveau. Ces échanges ont laissé de nombreux témoignages présentés dans le livre. Ainsi, à Paris, l’Art Nouveau belge peut toujours être apprécié dans le restaurant de l’Hôtel des Dames de la Poste, rue de Lille, aménagé par Gustave Serrurier- Bovy, un des champions belges de l’Art dans Tout, et à Bruxelles, les rues témoignent de l’influence de l’Exposition des Arts décoratifs de Paris 1925 dans nombre d’habitations bourgeoises, d’églises ou d hôtels de ville fastueux. Si le Thalys a, depuis quelques années, considérablement réduit le temps de trajet entre les deux capitales, l’architecture les avait rapproché depuis longtemps, c’est ce lien artistique peu connu que retrace pour la première fois ce livre. Paris-Bruxelles Texte de Maurice Culot Ouvrage relié sous jaquette Texte : français Format :13 x 13 cm Nombre de pages : 64 environ +/– 80 illustrations couleurs et N/Bl ISBN : 978-287143-232-6 EAN : 9782871432326 PARUTION : décembre 2009 Prix : 12 €
Bruxelles (Ixelles)
De tijd van de Boetiek Van marktkraam tot eBay
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Het boek is gewijd aan de architecturale evolutie van de boetiek sinds haar opkomst in de 19de eeuw tot vandaag. Als formidabel laboratorium voor ideeën, vormen, materialen en uitvoeringen is de boetiek een onmiddellijke afspiegeling van de levenswijze, de smaken, de mentaliteit en urbaniteit van een periode. Er wordt een overzicht geschetst van de moderne boetiek die een kunstwerk op zich is, tot de typische boetiek van de art nouveau, de art deco, de uitgepuurde stijl van de fifties, en de hippie mode van de seventies… Het boek begint met een evocatie van de eerste moderne boetieks ingericht tijdens het Empire en eindigt met de meest recente creaties van belangrijke architecten en designers. Onder boekomslag ingebonden Nederlandse tekst Formaat: 13 x 13 cm 64 pagina’s +/– 80 zwart-wit en kleurenfoto’s ISBN: 978-2-87143-225-8 EAN: 9782871432258 Prijs : 12 €
Bruxelles (Ixelles)
Vienne - Bruxelles
Dates:01/01/2050-01/01/2999
iPoint de référence incontournable pour qui visite Bruxelles, le Palais Stoclet édifié de 1905 à 1911 par l'architecte autrichien Josef Hoffmann, à la demande d'Adolphe Stoclet, un ingénieur belge qui avait séjourné à Vienne. Ce somptueux palais de marbre, entièrement aménagé par les Wiener Werkstätte -ateliers artisanaux créés par Hoffmann et Koloman Moser- et dont la salle à manger est décorée par Gustav Klimt, influencera en profondeur la jeune génération d'architectes. Parmi ceux-ci, le neveu d'Adolphe Stoclet, Robert Mallet-Stevens, qui trouvera sa propre voie en s'exerçant à des variations sur le style Sécession. Le livre retrace l'influence déterminante de la " Wiener Secession " -un mouvement qui rejette l'extravagance décorative de l'Art Nouveau au profit d'une approche géométrique- sur l'architecture de la capitale belge, notamment à travers quelques figures de créateurs aujourd'hui oubliés dont émerge, entre autres, celle de Léon Sneyers, le fondateur de " L'Intérieur ", une galerie dédiée essentiellement à l'Art viennois. Ouvrage relié sous jaquette Texte : français Format :13 x 13 cm Nombre de pages : 64 environ +/- 80 illustrations couleurs et N/Bl ISBN 13 : 978-2-87143-181-7 EAN : 9782871431817 PARUTION : juin 2007 Prix : 12 €
Bruxelles (Ixelles)
La cuisine. Mode de vie, De l'ombre à la lumière
Dates:01/01/2050-01/01/2999
Si la cuisine est par définition la pièce de l'habitation où se préparent les repas, elle est aussi un lieu de vie qui, depuis un siècle, suscite l'intérêt des architectes, des designers, des sociologues, des industriels, des organisateurs de salons, des historiens et, bien entendu, des chefs et des amateurs. Ainsi à la belle époque, la cuisine de la maison est-elle installée en sous-sol et reliée aux étages par l'escalier de service et le monte-plats. Progressivement, dans les années 1920, la cuisine se déplace au rez-de-chaussée pour être en lien direct avec la salle à manger. L'époque est marquée par une recherche accrue visant à rationaliser l'espace et l'équipement pour alléger le travail de la ménagère et améliorer le confort de la vie familiale. Des logements sociaux sont équipés d'une cuisine-salle de bain, utilisant un seul réservoir d'eau chaude, tandis qu'apparaissent les premiers meubles fonctionnels. La cuisine standardisée Cubex, présentée en 1930, annonce la cuisine équipée moderne. L'influence de la cuisine américaine, lumineuse et ouverte sur le séjour, marque les années 1960-1970 alors en plein boom électroménager. Elle préfigure la cuisine contemporaine au concept, design et matériaux recherchés, intégrée à la vie de la maison, havre de paix et de détente où s'épanouissent la convivialité et un certain art de vivre. L'auteur Emmanuel Collet, licencié en histoire (UCL), est historien indépendant depuis 1985. Il est concepteur et commissaire d'expositions et iconographe. Il est archiviste du Groupe Delhaize. Ouvrage relié sous jaquette Texte : français Format :13 x 13 cm Nombre de pages : 64 environ +/- 80 illustrations couleurs et N/Bl ISBN 10 : 2-87143-176-0 ISBN 13 : 978-2-87143-176-3 EAN : 9782871431763 Prix :12 €
Bruxelles (Ixelles)
Paris Belle-Epoque: Architectures 1890-1914
Dates:01/01/2050-01/01/2999
La pose de la première pierre du pont Alexandre III en 1896 amorce un âge d'or architectural dont l'Exposition universelle reste le symbole avec ses 50 millions de visiteurs, les Grand et Petit Palais, les gares de Lyon et d'Orsay et le métropolitain avec ses entrées souterraines dessinées par Guimard et ses sections aériennes par Formigé. La capitale renouvelle ses équipements, construit des écoles, des hôpitaux, des garages pour automobiles, des hôtels pour voyageurs, des sous-stations électriques en métal et en fer… Le souffle sportif impulsé par de Coubertin fait naître des stades, des piscines, des gymnases. Avec les grands magasins de nouveautés s'achève la mue commerciale entamée 50 ans plus tôt avec les passages couverts. Le mouvement mutualiste se libère des contraintes qu'avait dressées la peur de la classe ouvrière, et engendre la construction de somptueuses chambres syndicales, de bourses du travail, de maisons du peuple. Les lotissements se multiplient et l'ascenseur modifie la manière d'habiter, les derniers étages hier encore réservés aux démunis deviennent les plus recherchés. Les populaires bouillons Chartier déploient leurs arabesques Art Nouveau. Le métal, la céramique, le grès flammé ou émaillé font vibrer une dernière fois les façades avant le fatidique mois d'août 1914. Ouvrage relié sous jaquette 64 pages format : 13 X 13 cm environ 67 illustrations couleurs et N/Bl ISBN : 2-87143-157-4 EAN :9782871431572 Prix : 12€
Bruxelles (Ixelles)
Ouvrez la porte: La serrurerie décorative
Dates:01/01/2050-01/01/2999
De la grande clef égyptienne d'il y a 4000 ans, à la poignée d'aujourd'hui signée par un artiste, c'est la porte de l'univers de la serrurerie décorative qui est ici entr'ouverte. En Europe, celle-ci prend son vol autour de 1200. Au début du XIVe siècle, le métier de serrurier s'organise en corporations, c'est le temps des pentures ouvragées. Le XVe voit l'apparition des serrures à ornements puis, avec la Renaissance, les modèles gothiques s'effacent devant l'Antiquité qui cède à son tour devant l'esthétique baroque. Mais la suppression des guildes à la fin du XVIIIe siècle, puis l'industrialisation, sonnent le glas du métier. En 1851, l'anglais Linus Yale expose au Crystal Palace une clef plate à cylindre promise à un succès mondial. L'éclectisme, puis l'Art Nouveau et l'Art Déco, relancent la création et les architectes fournissent des dessins aux serruriers. Mais, c'est grâce à l'effort et la constance de quelques artisans d'art, à l'exemple de la firme Vervloet à Bruxelles, que la serrurerie décorative passe le cap du fonctionnalisme architectural de l'après-guerre pour répondre aujourd'hui aux nouvelles exigences des créateurs. Ouvrage relié sous jaquette 64 pages format : 13 X 13 cm environ 67 illustrations couleurs et N/Bl ISBN : 2-87143-158-2 EAN :9782871431589 Prix : 12€

With the support of the Culture Programme of the European Union

Responsible publisher: Arlette Verkruyssen, General Director,
Brussels Regional Public Service - Bruxelles Développement urbain (Brussels Urban Development),
CCN - Rue du Progrès 80, B. 1, 1035 Brussels - Belgium