Koledar dogodkov

Razstave, dogodki obiski ...

FilterType of Event by
Filter by Select date
   
Find it (slo)!
Records 76-90 of 358  
page     6         
City
Image   
Name
NANCY
The École de Nancy and the First World War
Dates:19.3.2014-29.6.2014
A selection of works by Victor Prouvé, Henri Bergé, Louis Hestaux, Louis Majorelle and Gallé Factory in the museum’s collections presents this hardly known period which followed the golden year of the École de Nancy during and after the First World War and lead those artists into the 20th century for good. An exhibition presented in the field of the centenary of the First World War.
Paris cedex 12
Cartier - Le style et l'histoire
Dates:1.1.2050-1.1.2999
Depuis sa fondation en 1847, la maison Cartier tient un rôle de premier plan, tant dans l'histoire de la haute joaillerie que dans celle de la parure, de l'évolution du goût et des codes sociaux. Créateur fécond, promoteur d'idées nouvelles, Cartier multiplie les sources d'inspiration, de Marie-Antoinette au style géométrique et à l'épure des formes en passant par les Indes, l'Égypte, l'Extrême-Orient et la Russie ; il se révèle virtuose dans l'interprétation des styles, joue sur les associations inédites de couleurs, de matériaux et de formes, et se distingue par l'excellence de son savoir-faire. La maison devient bientôt le fournisseur des têtes couronnées. Elle compte de prestigieux commanditaires parmi lesquels la princesse Mathilde, l'impératrice Eugénie, Édouard VII d'Angleterre, Alphonse XIII d'Espagne et Nicolas II de Russie, ainsi que des membres de la Café Society, Barbara Hutton, Elsie de Wolfe ou Daisy Fellowes, et de grandes figures du cinéma, comme Gloria Swanson, Maria Félix, Elizabeth Taylor. Cartier lance des collections devenues mythiques, les montres Santos, Tank ou Tortues, les pendules mystérieuses, les Must, la ligne Love, et décline avec brio ses thèmes et motifs de prédilection, emblématiques de la marque, comme la fameuse panthère, les anneaux trois ors, les Trinity, ou les bracelets Love. Illustré par une iconographie de quelque 720 reproductions, associant bijoux et accessoires précieux, montres et pendules de la Collection Cartier à des documents d'époque et à des portraits des personnalités marquantes qui furent clientes du joaillier, ce catalogue traduit l'émulation créatrice de la célèbre maison et retrace son histoire en l'inscrivant dans sa dimension culturelle et patrimoniale.
Basel
Odilon Redon
Dates:2.2.2014-18.5.2014
Odilon Redon (1840-1916) est l’un des artistes les plus surprenants des débuts de l’art moderne. L’œuvre de ce représentant majeur du symbolisme marque la transition du XIXe au XXe siècles, et par là même l’alternance entre tradition et innovation. L’exposition de la Fondation Beyeler qui présente de nombreux chefs-d’œuvre de Redon se concentre sur son rôle de précurseur de l’art moderne et donc sur les dimensions avant-gardistes de sa création. L’œuvre ambiguë et énigmatique de Redon se caractérise par des ruptures et des contrastes et suit une évolution conduisant du noir des premiers travaux au fusain et des lithographies des débuts à l’« explosion chromatique » des pastels et des huiles ultérieurs. Ses œuvres passent de l’inquiétant à la sérénité : des monstres bizarres surgissent au côté de créatures célestes — rêve et cauchemar, nature et imagination se côtoient.
Barcelona
Ebenisteria II: moble I talla
Dates:7.5.2014-7.5.2014
Cycle of lectures Offices of Modernisme at Museu der Modernisme Català in Barcelona – from 26 February to 14 May 2014 The Museu del Modernisme Català presents the second edition of conferences and workshops as a continuation of the course which began in 2012. About some of the crafts that modernist era revitalized with great success, the museum offers learning through new masters as forging, sgraffito, carving wood, ceramic, and applied cloisonée. The cycle is presented by experts of each subject, and includes a visit to new workshops in the city of Barcelona where currently merge ancient techniques with modern technologies and trends.
Bruxelles
La Cité des enfants
Dates:16.5.2012-31.12.2014
Cette exposition, destinée aux enfants et à leurs familles, a pour but de sensibiliser un large public à l’architecture et à l’urbanisme bruxellois. Au programme : une découverte interactive et pédagogique de la ville et de ses composantes : les commerces, les logements, les lieux de loisirs, les bureaux, les parcs… réunis autour de quatre sections : « se loger », « apprendre », « s'amuser » et « travailler ». Une double lecture, avec plans, dessins, maquettes et photographies provenant des Archives d’Architecture Moderne, permettra d'exposer la ville aux enfants et aux adultes. A travers plusieurs jeux, les petits visiteurs pourront pleinement prendre part à l'exposition. Au centre de cette cité reconstituée, le « mini-museum » présente un focus sur une thématique ou une composante de la ville et de son patrimoine : l'urbanisme, le sgraffite, l'utopie de la ville, etc. autant de thèmes variés qui changeront périodiquement, comme dans un vrai musée. La pièce centrale de l'exposition - un espace consacré à la maison avec une maquette géante - permettra à petits et grands d’apprendre et de découvrir les éléments extérieurs et intérieurs de nos habitations : lucarne, balustre, œil de bœuf, etc. pour s'initier au vocabulaire de l'architecture. S'ils les retrouvent, la maison s'illumine ! Exposition réalisée par la Fondation pour l’Architecture avec le soutien du Ministre-Président en charge des Monuments et des Sites et du Secrétaire d’État en charge de l’Urbanisme à la Région de Bruxelles-Capitale.
Le Cannet
L'Œil d'un collectionneur: Les peintres graveurs. Bonnard, Vuillard & Les Nabis
Dates:15.3.2014-15.6.2014
En 1896, Ambroise Vollard le célèbre marchand parisien de Cézanne, des impressionnistes et des nabis, lance l'exposition Les Peintres graveurs pour laquelle Bonnard conçoit l'affiche. Elle réunit l'ensemble des peintres nabis autour de leur passion de l'estampe. Aujourd'hui, l'occasion nous est donnée, grâce à la présentation de cette exceptionnelle collection privée que le musée Bonnard a choisi de dévoiler sur plusieurs années, de montrer combien l'estampe fait partie intégrante du « programme » de chacun de ces artistes. Si l'on retrouve dans cette exposition Redon, si important pour les nabis, sont largement représentés Bonnard, Vuillard et Vallotton. Au total une centaine d'estampes comprenant des séries complètes telles qu'Aspects de la vie de Paris de Bonnard ou les Instruments de musique de Vallotton ainsi que des lithographies célèbres, La Petite blanchisseuse ou L'Enfant à la lampe de Bonnard. Quelques peintures et gouaches préparatoires accompagneront ces lithographies. Commissariat Véronique Serrano, conservateur du musée Bonnard Gilles Genty, historien de l'art
Frankfurt
Esprit Montmartre: Bohemian life in Paris around 1900
Dates:7.2.2014-1.6.2014
A notorious district in Paris’s 18th arrondissement held special appeal for a number of the most well-known modern artists: Montmartre. “The quarter resembles a huge studio,” a contemporary critic wrote in the 1890s about the hill on what was then the city’s outskirts. Having preserved its original rural flair, it represented a counter-world to the mundane Paris of the “belle époque.” The SCHIRN exhibition has set out to convey a sense of the special Montmartre atmosphere. More than two hundred works by Henri de Toulouse-Lautrec, Vincent van Gogh, Pablo Picasso, Suzanne Valadon, Edgar Degas and others will lure visitors into the milieu of the Parisian “bohème” around the turn of the century. Historical photographs and numerous posters and prints will shed light on further facets of one of the most colorful chapters in the history of art, but also one with which countless clichés are associated: the frivolous can-can girls in the Moulin Rouge, sumptuous coffeehouse scenes, or the penniless artist who indulges in alcohol, sleeps until noon and turns night into day. Yet to reduce Montmartre to these familiar images means to overlook the realism with which the artists recorded everyday life there. They were people who had consciously chosen to dissociate themselves outwardly from the bourgeoisie by embarking on lives as poor bohemians on the fringe of society. Their striking portraits of outsiders, thieves, beggars, street artists, prostitutes and drinkers mirrored their new perception of themselves. The exhibition will investigate the sociological circumstances of the period in question and its new definition of the role of the artist. Curator: Dr. Ingrid Pfeiffer (SCHIRN)
Frankfurt
Esprit Montmartre: Bohemian life in Paris around 1900
Dates:7.2.2014-1.6.2014
A notorious district in Paris’s 18th arrondissement held special appeal for a number of the most well-known modern artists: Montmartre. “The quarter resembles a huge studio,” a contemporary critic wrote in the 1890s about the hill on what was then the city’s outskirts. Having preserved its original rural flair, it represented a counter-world to the mundane Paris of the “belle époque.” The SCHIRN exhibition has set out to convey a sense of the special Montmartre atmosphere. More than two hundred works by Henri de Toulouse-Lautrec, Vincent van Gogh, Pablo Picasso, Suzanne Valadon, Edgar Degas and others will lure visitors into the milieu of the Parisian “bohème” around the turn of the century. Historical photographs and numerous posters and prints will shed light on further facets of one of the most colorful chapters in the history of art, but also one with which countless clichés are associated: the frivolous can-can girls in the Moulin Rouge, sumptuous coffeehouse scenes, or the penniless artist who indulges in alcohol, sleeps until noon and turns night into day. Yet to reduce Montmartre to these familiar images means to overlook the realism with which the artists recorded everyday life there. They were people who had consciously chosen to dissociate themselves outwardly from the bourgeoisie by embarking on lives as poor bohemians on the fringe of society. Their striking portraits of outsiders, thieves, beggars, street artists, prostitutes and drinkers mirrored their new perception of themselves. The exhibition will investigate the sociological circumstances of the period in question and its new definition of the role of the artist. Curator: Dr. Ingrid Pfeiffer (SCHIRN)
 
L’Art nouveau en Poitou-Charentes
Dates:1.1.2050-1.1.2099
Avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles, les villes et Pays d’art et d’histoire de Poitou-Charentes –Cognac, Poitiers, Rochefort, Royan, Saintes et Thouars ainsi que les Pays de l’Angoumois, du Confolentais, de l’Ile de Ré, du Pays Mellois, de la Communauté de Communes de Parthenay, du Châtelleraudais et du Montmorillonnais–, se mobilisent pour faire découvrir le patrimoine, et le partager avec le plus grand nombre, grâce à la nouvelle collection « Laissez-vous conter le Poitou-Charentes », dont la première publication est consacrée à l’Art Nouveau en Poitou-Charentes. Pour la première fois, un ouvrage propose une synthèse des connaissances et études sur l’Art Nouveau à l’échelle régionale, en lien avec des équipes de recherche des Universités de Bordeaux et Poitiers, la Direction régionale des affaires culturelles, les animateurs de l’architecture et du patrimoine du territoire et les musées de Cognac, Niort et Parthenay qui ont ouvert leurs collections Art Nouveau, en résonnance avec la production architecturale sur le territoire. Entre architectures originales et objets d’art organiques, L’Art Nouveau en Poitou-Charentes constitue un véritable guide de balade thématique dans la région. 20 euros
 
L'Art nouveau et l'École de Nancy
Dates:1.1.2050-1.1.2999
L'Art nouveau fut une aventure fabuleuse qui, particulièrement dans la ville de Nancy, réunit une «école» d'artistes. La richesse créative de cet «art 1900», où la nature est souvent source d'inspiration, a laissé un patrimoine abondant où puiser des idées pour des broderies d'aujourd'hui. La partie intitulée «Les promenades au fil de l'aiguille», consacrée à la réalisation des ouvrages brodés inspirés des motifs Art nouveau, vous propose notamment : . Deux exercices de style pour vous entraîner et que vous pourrez ensuite reproduire sur le support de votre choix ; . Dix ouvrages brodés originaux, avec à chaque fois des explications détaillées, des photos en couleurs et des diagrammes ; . La recension des divers points de broderie et tous les secrets pour les reproduire facilement ; . Des conseils pour l'entretien des ouvrages. La collection «Sur le Motif...» nous invite à découvrir, par une approche à la fois culturelle et pratique, des thèmes décoratifs qui, déclinés sur des objets ou des étoffes, ont marqué une civilisation, un pays ou une période. 96 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 26 cm
Potsdam
Art nouveau
Dates:1.1.2050-1.1.2999
De petits livres qui font le poids! Pour l’expert ou l’amateur d’art, ils proposent un tour d’horizon général des thèmes les plus passionnants du monde de l’art. Les principales étapes de la vie de grands artistes tels que Giotto, Le Bernin et Picasso, et les courants artistiques majeurs sont présentés dans des encarts de couleur. On trouve ainsi facilement l’information recherchée. Des photographies et reproductions en couleur de grande qualité font revivre les œuvres majeures de l’architecture, de la peinture et de la sculpture. Les textes sont très documentés et précis, les informations claires et concises. Que l’on soit en voyage ou dans ses moments de loisir, les titres de ce collection sont toujours de dèles compagnons. En format de poche pratique. Pages: 288 Format: 14,6 × 16,3 cm Ouvrage relié
London
L'Art nouveau
Dates:1.1.2050-1.1.2999
Panorama international historique et esthétique de l'Art nouveau : mobilier, bijoux, architecture, peinture, sculpture. Les éléments graphiques et représentations symboliques sont analysés. Le premier ouvrage à étudier l’Art nouveau dans le monde entier en le replaçant dans son contexte historique, des inquiétudes fin de siècle éprouvées face à la modernité jusqu’au nationalisme, en passant par le spiritualisme et l’émancipation de la femme. Broché
Hagen
L'Art nouveau
Dates:1.1.2050-1.1.2999
Rien moins que retrouver un style, rien moins que réaliser l'unité, une certaine union, entre l'art et la vie. Telle a été la volonté de l'Art nouveau, à l'orée du XXe siècle, placé dans l'antichambre de l'art moderne. Un art qui répond à une préoccupation première, celui du souci d'un style, qui s'étend du design à l'architecture, de la verrerie à la peinture. Éclectique, l'Art nouveau ? C'est rien de le dire, comme en témoigne cet ouvrage, véritable histoire d'un art, richement illustré, où l'on retrouve artistes connus, moins connus, méconnus, ou restés dans l'ombre ; de Rennie Mackintosh, en Écosse, à Hector Guimard et son style métro ; de Toulouse-Lautrec au décor floral et animalier développé à Nancy, de l'utilisation de fer et du verre en Belgique aux arabesques symboliques des Pays-Bas, d'Antoni Gaudi à Gabriele D'Annunzio... Un ouvrage remarquable, conduit non moins remarquablement (nourri de notes, d'un glossaire d'un index et de biographies), par Gabriele Fahr-Becker, historienne d'art, archéologue et philosophe, spécialiste des années 1900. --Céline Darner 424 p. : ill. ; 32 cm
Alleur (ANS)
Toulouse-Lautrec
Dates:21.11.2013-15.6.2014
Henri de Toulouse-Lautrec est issu d'une famille aristocratique du sud-ouest. Deux fractures successives à la jambe le rendent infirme et stoppent sa croissance. C'est l'explication probable de son travail acharné du dessin et de son goût pour la compagnie de classes marginales. Fréquentant avec assiduité les cabarets et les maisons closes de Montmartre, il devient célèbre pour ses nombreux portraits de prostituées et de danseuses. En 1891, il immortalise "La Goulue", une vedette de music-hall, en réalisant l'affiche du Moulin Rouge. C'est également lui qui donne à la lithographie toutes ses lettres de noblesse. Interné en 1899 suite à deux crises de "delirium tremens" provoquées par la quantité d'alcool absorbée chaque jour, il ne doit sa sortie qu'à l'acharnement avec lequel il a produit de magnifiques oeuvres traitant du cirque. Il illustre les « Histoires naturelles » de Jules Renard, fait partie du jury de la section "affiches" de l'Exposition Universelle de 1900. Mais la maladie et l'épuisement le rattrapent, il meurt à trente-sept ans. Cette exposition-événement Toulouse-Lautrec rassemble une centaine de dessins, croquis, esquisses, lithographies originales et affiches de l’artiste dont on fête le 150e anniversaire de la naissance. Le parcours s’intéresse au monde de Toulouse-Lautrec, à ses sujets de prédilection et aux multiples rencontres qui ont jalonné sa carrière. C’est à Paris, où il suit d’abord l’enseignement académique de Bonnat puis de Cormon, que son style se fixe. Il y découvre le quartier de Montmartre et ses divertissements. Son atelier se situe près des boulevards de Clichy et de Rochechouart où fleurissent cabarets et cafés concerts. Ses soirées nocturnes et ses déambulations sur la Butte le conduisent au Moulin Rouge, au Chat Noir, au Moulin de la Galette, aux Ambassadeurs ou au Mirliton. Toutes les personnalités qui composent la bohème parisienne de l’époque s’y retrouvent. L’exposition présente ainsi tout le monde de Toulouse-Lautrec, depuis le chansonnier Aristide Bruant jusqu’à la danseuse vedette du Moulin Rouge La Goulue, en passant par Jane Avril ou Yvette Guilbert notamment. Le parcours de l’exposition montre que Toulouse-Lautrec a besoin de la réalité humaine, souffrante et charnelle. Parallèlement aux vedettes éphémères de la Butte Montmartre, le monde de Toulouse- Lautrec concerne aussi les nombreuses « maisons closes » de la Butte. L’artiste se sent solidaire des parias, des trublions, des anarchiques et des asociaux. Les prostituées de Toulouse-Lautrec sont représentées dans toutes les positions. Elles enfilent leurs bas ou enlèvent leur chemise. Elles se coiffent ou sont à la toilette. Elles s’occupent d’une « visite », devant le lit, sans aucune allusion vulgaire à leur métier. Le client, s’il y en a un, est représenté par un cylindre appuyé sur une chaise, par une ombre sur le mur, par un pardessus pendu à un clou. Véritables icônes du monde de Toulouse-Lautrec, Rolande, Marcelle, Mademoiselle Popo, Mademoiselle Pois-Vert, Elsa la Viennoise, Madame Poupoule ne sont pas seulement des partenaires, mais des modèles pour l’artiste. Ce sont des beautés dont Toulouse-Lautrec suit les courbes d’un trait nerveux. Le but essentiel des expositions au Château de Waroux est de développer l’accès à l’histoire de l’art, et surtout de l’art moderne, au plus grand nombre et prioritairement aux enfants. Les expos précédentes ont remporté un grand succès avec l’accueil de très nombreux enfants. Dans cette exposition « enfants admis » sont développés des outils destinés aux enfants : - un parcours spécifique conçu pour les jeunes, avec un langage approprié. - un livret jeux remis gratuitement aux enfants visitant l’exposition avec leurs parents ou téléchargeable. - un dossier pédagogique - des visites adaptées et spécialisées.
London
Motifs Art Nouveau à colorier : Livre de Coloriage
Dates:1.1.2050-1.1.2999
EUR 6,95, broché

 

With the support of the Culture Programme of the European Union