Agenda

Huidige of toekomstige tentoonstellingen, bezoeken en andere activiteiten…

FilterType of Event by
Filter by Select date
Filter by Select date
   
Find it!
Records 76-90 of 430  
page     6         
City
Image
Name
Bruxelles (Ixelles)
Les Mots de Victor Horta
Dates:1/01/2050-1/01/2999
Collection "Les Mots de l’Architecture" Au même titre que les peintures ou les sculptures, les dessins d’architecture parlent à l’imaginaire. Les faire découvrir afin d’éveiller la curiosité par l’architecture : voici l’objectif de cette nouvelle collection destinée aussi bien aux enfants qu’aux adultes. C’est également une invitation à poser un regard plus familier sur la ville encore souvent hostile, démesurée ou indifférente. Ces livres ont été réalisés à partir des dessins choisis dans es fonds des Archives d’Architecture Moderne à Bruxelles, une des plus belles collections de dessins d’architecture d’Europe. LE CONCEPT Chaque livre présente une cinquantaine de termes d’architecture illustrés par un dessin d’architecte. Chaque mot illustré est accompagné : - d’une brève définition destinée aux adultes et aux " grands enfants ", - d’une citation littéraire qui a pour but de développer l’imaginaire lié à l’architecture et de permettre un niveau de lecture plus ludique, - parfois d’un dessin au trait, en vignette, qui reproduit l’élément architectural de manière stylisée afin de mettre l’accent sur ses caractéristiques principales et d’éviter toute confusion. Il y a donc plusieurs niveaux de lecture possibles : - le mot, sa définition, l’image, le dessin explicatif en vignette et la citation littéraire. 124 ou 128 pages, 60 illustrations couleurs format: 19 x 21 cm prix: 14,60
Bruxelles (Ixelles)
Victor Horta. Hôtel Tassel. 1892-1895
Dates:1/01/2050-1/01/2999
"… Cette maison est une date, une grande date dans l’histoire de l’architecture : la première manifestation d’un mouvement aujourd’hui victorieux, la première œuvre moderniste dans l’œuvre chronologique. Tout l’art de Victor Horta est dans ce logis, dans son plan aussi bien que dans sa façade et dans le choix et le mariage des matériaux dont elle est composée. Il faudrait veiller sur cette construction comme sur une relique ; un jour, on ira vers elle, comme un pèlerinage : on ira la consulter pour comprendre tout ce qui est sorti d’elle, pour découvrir en elle, tout ce qu’elle annonçait de puissant, de magnifique, de pratique…". Sander Pierron, 1924 Le livre en retrace l’histoire depuis sa genèse jusqu’à la restauration exemplaire réalisée de 1981 à 1985 par un élève de Victor Horta, l’architecte Jean Delhaye. "… This house is a date, a great date, in the history of architecture: the first manifestation of a movement victorious to-day, the first modernist work, chronologically speaking. All the originality in Victor Horta’s talent is to be found in this dwelling : in the plan, in the façade, in the choice and blend of materials of which it is built. This building must be watched over like a relic : one day, it will become a place of pilgrimage, consulted as a means of comprehending all that has emanated from it, as a means of discovering everything powerful, magnificent and practical which it heralded…". Sander Pierron, 1924 160 pages, 145 illustrations n-bl et couleurs / 160 pages, 145 black&white and colors illustrations format / size: 30 x 21 cm bilingue: français, anglais / English and French text ISBN: 2-87143-088-8 prix / price: 22
Bruxelles (Ixelles)
Old England and the Musical instruments museum, Brussels
Dates:1/01/2050-1/01/2999
At the heart of Brussels, the former Old England department store is one of the city's most famous art nouveau buildings. Designed in 1898 by the architect Paul Saintenoy, it was the opportunity for a remarkable enterprise: that of creating in one of the capital's most fashionable quarters and no doubt for the first time in Belgium a large commercial edifice entirely in metal. In a perhaps deliberate word-play, Old England gave itself an uncompromisingly modern image with an original cast iron and steel structure, an innovative style, a boldness of colour which contrasted sharply with its environment, and modernity in the techniques and materials used, including vitrified clay for the facade, a lift to the panoramic views of the roof terrace and electric lighting. It remains one of the last remaining examples of the metal department stores which saw rapid and short-lived success around 1900 before being swept aside by the advance of reinforced concrete. Following long and complex restoration works, the building today houses the prestigious Musical Instruments Museum with more than 7,000 items from all ages and cultures. The richly illustrated book retraces the history of the prestigious site of the place Royale and Mont des Arts in Brussels, the founding of the Old England stores and the construction of the art nouveau building. It also tells the story of the complex restoration of the buildings and the installation of the Musical Instruments Museum in 2000. 64 pages, 76 black&white and colors illustrations size: 19 x 21 cm ISBN: 2-87143-119-1 prijs: 10
Bruxelles (Ixelles)
Old England and the Musical instruments museum, Brussels
Dates:1/01/2050-1/01/2999
At the heart of Brussels, the former Old England department store is one of the city's most famous art nouveau buildings. Designed in 1898 by the architect Paul Saintenoy, it was the opportunity for a remarkable enterprise: that of creating in one of the capital's most fashionable quarters and no doubt for the first time in Belgium a large commercial edifice entirely in metal. In a perhaps deliberate word-play, Old England gave itself an uncompromisingly modern image with an original cast iron and steel structure, an innovative style, a boldness of colour which contrasted sharply with its environment, and modernity in the techniques and materials used, including vitrified clay for the facade, a lift to the panoramic views of the roof terrace and electric lighting. It remains one of the last remaining examples of the metal department stores which saw rapid and short-lived success around 1900 before being swept aside by the advance of reinforced concrete. Following long and complex restoration works, the building today houses the prestigious Musical Instruments Museum with more than 7,000 items from all ages and cultures. The richly illustrated book retraces the history of the prestigious site of the place Royale and Mont des Arts in Brussels, the founding of the Old England stores and the construction of the art nouveau building. It also tells the story of the complex restoration of the buildings and the installation of the Musical Instruments Museum in 2000. 64 pages, 76 black&white and colors illustrations size: 19 x 21 cm ISBN: 2-87143-119-1 prijs: 10
Bruxelles (Ixelles)
Old England en het Muziekinstrumentenmuseum
Dates:1/01/2050-1/01/2999
In het hartje van de stad, behoort de voormalige Old England winkel tot één van de beroemdste Art Nouveau gebouwen te Brussel. Ontworpen in 1898 door architect Paul Saintenoy, het is de gelegenheid om een spectaculair project tot stand te brengen: het oprichten in een trendy buurt van de hoofdstad en waarschijnlijk voor het eerst in België, van een grootschalig commercieel gebouw volledig uit metaal vervaardigd. Zodoende wenst Old England - de woordspeling is geen toeval – zichzelf een modern imago te geven: originaliteit van een gebouwen uit ijzer en staal, totaal nieuwe stijl, gebruik van gedurdfe polychromie die sterk contrasteert met de omgeving, moderniteit van de technieken, de zandsteen-ceramtegels van de voorgevel, de lift die naar het panoramische terras leidt, de electrische verlichting… Het blijft één van de laastst bewaarde voorbeelden van grootwarenhuizen met metalen structuur die een onmiddellijk en slechts tijdelijk succes gekend hebben rond 1900, om snel vervangen te worden door de opkomst van het gewapend beton. Na een lange restauratie, heeft vandaag het prestigieuze Muziekintrumentenmuseum er onderdak gevonden, met een verzameling van meer dan 7.000 stukken uit alle tijdperken en culturen. Het rijk geïllustreerd boek beschrijft de geschiedenis van het indrukwekkende site van het Koningsplein en de Kunstberg in Brussel, gevolgd door de oprichting van het Old England grootwarenhuis en het Art Nouveau gebouw. Verder wordt de ingewikkelde restauratie van de gebouwen omschreven en het installeren van het Muziekintrumentenmuseum geopend in 2000. 64 pagina’s, 76 zwart/wit en kleurenillustraties formaat: 19 x 21 cm ISBN: 2-87143-112-4 prijs: 10
Bruxelles (Ixelles)
Old England et le musée des instruments de musique
Dates:1/01/2050-1/01/2999
Au cœur de la ville, l'ancien magasin Old England compte parmi les bâtiments les plus célèbres de l'Art Nouveau à Bruxelles. Conçu en 1898 par l'architecte Paul Saintenoy, c'est l'occasion d'une opération spectaculaire : réaliser dans un quartier en vogue de la capitale et sans doute pour la première fois en Belgique, un vaste édifice commercial entièrement métallique. En un jeu de mot peut-être délibéré, Old England se donne une image résolument moderne : originalité de la construction de fonte et d'acier, nouveauté du style, audace de la couleur qui contraste violemment avec son environnement, modernité des techniques mises en œuvre, du grès cérame de la façade, de l'ascenseur menant à une terrasse panoramique, de l'éclairage électrique... Il reste l'un des derniers exemples conservés des grands magasins à structure de métal qui ont connu un succès rapide et éphémère autour de 1900 avant d'être balayés par le succès du béton armé. Après une longue restauration, l'édifice abrite aujourd'hui le prestigieux Musée des Instruments de Musique, riche de plus de 7.000 pièces de toutes les époques et de toutes les cultures. Le livre, abondamment illustré, retrace l'histoire du site prestigieux de la place Royale et du Mont des Arts à Bruxelles puis la création des magasins Old England et la construction de l'édifice Art Nouveau. Il relate ensuite la restauration complexe des bâtiments et l'installation du Musée des instruments de Musique inauguré en 2000. 64 pages, 76 illustrations n/bl et couleurs format: 19x21cm, édition brochée, couverture souple ISBN: 2-87143-111-6 prix: 10
Bruxelles (Ixelles)
József Vágó. 1877-1947 Un architecte hongrois dans la tourmente européenne
Dates:1/01/2050-1/01/2999
Architecte, théoricien, urbaniste et écrivain, József Vágó travaille à Budapest (1900-1919 et 1926-1940), à Rome (1919-1926) et à Genève (1927-1935), avant de s'établir en France (1940-1947). Jeune diplômé, il s'engage dans la Sécession hongroise fondée par Ödön Lechner et se consacre, comme de nombreux architectes de sa génération, à élaborer un nouveau langage architectural national qui valorise la culture populaire. Ses réalisations à Budapest, fleurons d'architecture magyare imprégnés de modernisme viennois, font de lui l'une des figures de proue de l'Art Nouveau hongrois. Contraint d'émigrer en 1919, József Vágó travaille à Rome avant de gagner, en 1927, le concours du palais de la Société des Nations à Genève. Cette victoire, qui le porte sur le devant de la scène internationale, inaugure une nouvelle phase de sa carrière : ses démêlés avec Le Corbusier et avec ses associés le conduisent à prendre part au débat architectural européen et à élaborer une véritable philosophie de l'architecture et de l'urbanisme. Critiquant les positions de l'avant-garde architecturale, il s'attache à établir une synthèse entre les idéaux artistiques de l'Art Nouveau et les aspirations sociales et économiques du Mouvement moderne. 334 pages, 484 illustrations couleurs et n/bl format : 21 x 30 cm, édition brochée ISBN : 2-87143-125-6 prix : 51 €
Bruxelles (Ixelles)
Jos. Bascourt (1863-1927) Art Nouveau in Antwerpen – à Anvers – in Antwerp
Dates:1/01/2050-1/01/2999
La vingtaine d’immeubles que Jos. Bascourt réalise entre 1898 et 1908 témoignent de sa forte personnalité, à travers un vocabulaire formel à la fois sobre et exubérant Ses réalisations marient le style Art Nouveau à l’éclectisme qui restera la tendance dominante de son œuvre. En effet, si l’Art Nouveau constitue une étape importante de sa démarche créatrice, l’extraordinaire variété de sa production manifeste un éclectisme brillant, inspiré de différents styles historiques : hellénistique, romain, classique, gothique, baroque, flamand, champêtre… Les immeubles réalisés par Jos. Bascourt qui ont échappé à la démolition restent aujourd’hui une des principales curiosités architecturales de la ville d’Anvers et principalement du quartier du Zurenborg. In het twintigtal art nouveau-panden dat hij tussen 1898 en 1908 realiseert, ontvouwt Jos. Bascourt een eigen vormtaal, een sober en tegelijk exuberant idioom dat nauwelijks of geen gelijkenis vertoont met de gekende internationale voorbeelden. Het blijkt ook geen afgeleide te zijn van een of andere lokale Antwerpse bouwstijl. Zijn art nouveau doet veeleer oriëntaals aan. Hij realiseerde zijn art nouveau voornamelijk in Zurenborg, de rond de vorige eeuwwisseling gebouwde buurt om de Cogels-Osylei die een unieke celebratie van zowat alle denkbare stijlen belichaamt. In the twenty-odd Art Nouveau houses which Jos. Bascourt builds between 1898 and 1908, he develops his own formal language: a sober yet exuberant idiom that hardly or in no way resembles the familiar international examples. Neither is it derived from some local Antwerpian architectural style. His Art Nouveau has some sort of oriental feel about it. Bascourt’s Art Nouveau was mainly built in Zurenborg, the turn-of-the-century neighbourhood around the Cogels-Osylei embodying a unique celebration of almost every imaginable style. 144 pages, 145 illustrations n-bl et couleurs / 144 pagina’s, 145 zwart-wit en kleurenillustraties / 144 pages, 145 black&white and colors illustrations format / formaat / size: 21 x 19 cm, édition brochée trilingue: français, néerlandais, anglais / tekst in het Nederlands, Frans en Engels / English, French and Dutch text ISBN: 2-87143-082-9 prix / prijs / price: 11
Bruxelles (Ixelles)
Charleroi. De l’Art Nouveau à l’Art Déco
Dates:1/01/2050-1/01/2999
À Charleroi, comme à Nancy, Glasgow, Budapest ou Vienne, la richesse induite par le travail mécanique, l'exploitation du charbon, la production de fer, de fonte, de verre ou de produits chimiques incite une bourgeoisie entreprenante, à se reconnaître dans un style spécifique qui exprime ses aspirations et ses goûts: l'Art Nouveau ou Modern style. De nombreuses maisons, véritables chef-d’œuvres de la culture industrielle, seront édifiées dans ce style exubérant au début du XXe siècle. Après la Première Guerre mondiale, l'influence de la Hollande voisine devient perceptible à travers des architectures inspirées de l'École d'Amsterdam. Mais c'est l'Art Déco qui a le plus de succès, répondant à l'attente esthétique d'une bourgeoisie industrielle sensible aux arts appliqués et séduite par l’Exposition des arts décoratifs de 1925 à Paris. 64 pages, 78 illustrations couleurs et n/bl format 13 x 13 cm, édition reliée sous jaquette ISBN: 2-87143-121-3 prix: 12
Bruxelles (Ixelles)
Ouvrez la porte: La serrurerie décorative
Dates:1/01/2050-1/01/2999
De la grande clef égyptienne d'il y a 4000 ans, à la poignée d'aujourd'hui signée par un artiste, c'est la porte de l'univers de la serrurerie décorative qui est ici entr'ouverte. En Europe, celle-ci prend son vol autour de 1200. Au début du XIVe siècle, le métier de serrurier s'organise en corporations, c'est le temps des pentures ouvragées. Le XVe voit l'apparition des serrures à ornements puis, avec la Renaissance, les modèles gothiques s'effacent devant l'Antiquité qui cède à son tour devant l'esthétique baroque. Mais la suppression des guildes à la fin du XVIIIe siècle, puis l'industrialisation, sonnent le glas du métier. En 1851, l'anglais Linus Yale expose au Crystal Palace une clef plate à cylindre promise à un succès mondial. L'éclectisme, puis l'Art Nouveau et l'Art Déco, relancent la création et les architectes fournissent des dessins aux serruriers. Mais, c'est grâce à l'effort et la constance de quelques artisans d'art, à l'exemple de la firme Vervloet à Bruxelles, que la serrurerie décorative passe le cap du fonctionnalisme architectural de l'après-guerre pour répondre aujourd'hui aux nouvelles exigences des créateurs. Ouvrage relié sous jaquette 64 pages format : 13 X 13 cm environ 67 illustrations couleurs et N/Bl ISBN : 2-87143-158-2 EAN :9782871431589 Prix : 12€
Bruxelles (Ixelles)
Paris Belle-Epoque: Architectures 1890-1914
Dates:1/01/2050-1/01/2999
La pose de la première pierre du pont Alexandre III en 1896 amorce un âge d'or architectural dont l'Exposition universelle reste le symbole avec ses 50 millions de visiteurs, les Grand et Petit Palais, les gares de Lyon et d'Orsay et le métropolitain avec ses entrées souterraines dessinées par Guimard et ses sections aériennes par Formigé. La capitale renouvelle ses équipements, construit des écoles, des hôpitaux, des garages pour automobiles, des hôtels pour voyageurs, des sous-stations électriques en métal et en fer… Le souffle sportif impulsé par de Coubertin fait naître des stades, des piscines, des gymnases. Avec les grands magasins de nouveautés s'achève la mue commerciale entamée 50 ans plus tôt avec les passages couverts. Le mouvement mutualiste se libère des contraintes qu'avait dressées la peur de la classe ouvrière, et engendre la construction de somptueuses chambres syndicales, de bourses du travail, de maisons du peuple. Les lotissements se multiplient et l'ascenseur modifie la manière d'habiter, les derniers étages hier encore réservés aux démunis deviennent les plus recherchés. Les populaires bouillons Chartier déploient leurs arabesques Art Nouveau. Le métal, la céramique, le grès flammé ou émaillé font vibrer une dernière fois les façades avant le fatidique mois d'août 1914. Ouvrage relié sous jaquette 64 pages format : 13 X 13 cm environ 67 illustrations couleurs et N/Bl ISBN : 2-87143-157-4 EAN :9782871431572 Prix : 12€
Bruxelles (Ixelles)
La cuisine. Mode de vie, De l'ombre à la lumière
Dates:1/01/2050-1/01/2999
Si la cuisine est par définition la pièce de l'habitation où se préparent les repas, elle est aussi un lieu de vie qui, depuis un siècle, suscite l'intérêt des architectes, des designers, des sociologues, des industriels, des organisateurs de salons, des historiens et, bien entendu, des chefs et des amateurs. Ainsi à la belle époque, la cuisine de la maison est-elle installée en sous-sol et reliée aux étages par l'escalier de service et le monte-plats. Progressivement, dans les années 1920, la cuisine se déplace au rez-de-chaussée pour être en lien direct avec la salle à manger. L'époque est marquée par une recherche accrue visant à rationaliser l'espace et l'équipement pour alléger le travail de la ménagère et améliorer le confort de la vie familiale. Des logements sociaux sont équipés d'une cuisine-salle de bain, utilisant un seul réservoir d'eau chaude, tandis qu'apparaissent les premiers meubles fonctionnels. La cuisine standardisée Cubex, présentée en 1930, annonce la cuisine équipée moderne. L'influence de la cuisine américaine, lumineuse et ouverte sur le séjour, marque les années 1960-1970 alors en plein boom électroménager. Elle préfigure la cuisine contemporaine au concept, design et matériaux recherchés, intégrée à la vie de la maison, havre de paix et de détente où s'épanouissent la convivialité et un certain art de vivre. L'auteur Emmanuel Collet, licencié en histoire (UCL), est historien indépendant depuis 1985. Il est concepteur et commissaire d'expositions et iconographe. Il est archiviste du Groupe Delhaize. Ouvrage relié sous jaquette Texte : français Format :13 x 13 cm Nombre de pages : 64 environ +/- 80 illustrations couleurs et N/Bl ISBN 10 : 2-87143-176-0 ISBN 13 : 978-2-87143-176-3 EAN : 9782871431763 Prix :12 €
Bruxelles (Ixelles)
Vienne - Bruxelles
Dates:1/01/2050-1/01/2999
iPoint de référence incontournable pour qui visite Bruxelles, le Palais Stoclet édifié de 1905 à 1911 par l'architecte autrichien Josef Hoffmann, à la demande d'Adolphe Stoclet, un ingénieur belge qui avait séjourné à Vienne. Ce somptueux palais de marbre, entièrement aménagé par les Wiener Werkstätte -ateliers artisanaux créés par Hoffmann et Koloman Moser- et dont la salle à manger est décorée par Gustav Klimt, influencera en profondeur la jeune génération d'architectes. Parmi ceux-ci, le neveu d'Adolphe Stoclet, Robert Mallet-Stevens, qui trouvera sa propre voie en s'exerçant à des variations sur le style Sécession. Le livre retrace l'influence déterminante de la " Wiener Secession " -un mouvement qui rejette l'extravagance décorative de l'Art Nouveau au profit d'une approche géométrique- sur l'architecture de la capitale belge, notamment à travers quelques figures de créateurs aujourd'hui oubliés dont émerge, entre autres, celle de Léon Sneyers, le fondateur de " L'Intérieur ", une galerie dédiée essentiellement à l'Art viennois. Ouvrage relié sous jaquette Texte : français Format :13 x 13 cm Nombre de pages : 64 environ +/- 80 illustrations couleurs et N/Bl ISBN 13 : 978-2-87143-181-7 EAN : 9782871431817 PARUTION : juin 2007 Prix : 12 €
Bruxelles (Ixelles)
De tijd van de Boetiek Van marktkraam tot eBay
Dates:1/01/2050-1/01/2999
Het boek is gewijd aan de architecturale evolutie van de boetiek sinds haar opkomst in de 19de eeuw tot vandaag. Als formidabel laboratorium voor ideeën, vormen, materialen en uitvoeringen is de boetiek een onmiddellijke afspiegeling van de levenswijze, de smaken, de mentaliteit en urbaniteit van een periode. Er wordt een overzicht geschetst van de moderne boetiek die een kunstwerk op zich is, tot de typische boetiek van de art nouveau, de art deco, de uitgepuurde stijl van de fifties, en de hippie mode van de seventies… Het boek begint met een evocatie van de eerste moderne boetieks ingericht tijdens het Empire en eindigt met de meest recente creaties van belangrijke architecten en designers. Onder boekomslag ingebonden Nederlandse tekst Formaat: 13 x 13 cm 64 pagina’s +/– 80 zwart-wit en kleurenfoto’s ISBN: 978-2-87143-225-8 EAN: 9782871432258 Prijs : 12 €
Bruxelles (Ixelles)
Paris-Bruxelles Deux siècles d’affinités architecturale
Dates:1/01/2050-1/01/2999
Second volume, après Vienne-Bruxelles, d’une série qui explore les allées et venues architecturales entre la capitale de la Belgique et ses voisines européennes. Le point de départ se situe dans la période 1794-1814, quand la Belgique était française et que ses architectes avaient l’occasion de se former à Paris, dans la célèbre école des Beaux Arts. Il va en résulter une tradition informelle d’échanges qui reflètent l’actualité culturelle des deux capitales. On voit ainsi Viollet le Duc consulté pour la restauration des vestiges de l’enceinte de Bruxelles, Léopold II faire appel à l’architecte orientalise parisien Alexandre Marcel, le jeune Rob. Mallet Stevens trouver son inspiration dans la maison de sa tante, le palais Stoclet, chef d’oeuvre du style Sécession, Hector Guimard et Henry Sauvage inventer leur propre style, l’un après avoir visité les oeuvres de Victor Horta, l’autre après fait la place chez Paul Saintenoy, un des maîtres bruxellois de l’Art Nouveau. Ces échanges ont laissé de nombreux témoignages présentés dans le livre. Ainsi, à Paris, l’Art Nouveau belge peut toujours être apprécié dans le restaurant de l’Hôtel des Dames de la Poste, rue de Lille, aménagé par Gustave Serrurier- Bovy, un des champions belges de l’Art dans Tout, et à Bruxelles, les rues témoignent de l’influence de l’Exposition des Arts décoratifs de Paris 1925 dans nombre d’habitations bourgeoises, d’églises ou d hôtels de ville fastueux. Si le Thalys a, depuis quelques années, considérablement réduit le temps de trajet entre les deux capitales, l’architecture les avait rapproché depuis longtemps, c’est ce lien artistique peu connu que retrace pour la première fois ce livre. Paris-Bruxelles Texte de Maurice Culot Ouvrage relié sous jaquette Texte : français Format :13 x 13 cm Nombre de pages : 64 environ +/– 80 illustrations couleurs et N/Bl ISBN : 978-287143-232-6 EAN : 9782871432326 PARUTION : décembre 2009 Prix : 12 €

With the support of the Culture Programme of the European Union

Responsible publisher: Arlette Verkruyssen, General Director,
Brussels Regional Public Service - Bruxelles Développement urbain (Brussels Urban Development),
CCN - Rue du Progrès 80, B. 1, 1035 Brussels - Belgium